BMW i Vision Amby : un concept de deux-roues à vitesse modulaire

Lors de l’IAA 2021 à Munich, le groupe BMW a présenté un concept de deux-roues électrique, entre vélo et moto, baptisé i Vision Amby.
1067
BMW i Vision Amby
BMW i Vision Amby

À l’occasion de l’IAA 2021 qui se tient actuellement à Munich, le groupe BMW a présenté plusieurs concepts de véhicules destinés à la mobilité urbaine individuelle. Parmi eux : l’i Vision Amby, un véhicule hybride entre vélo à assistance électrique et deux-roues à moteur électrique.

Celui-ci dispose en effet de trois niveaux de vitesse pour s’adapter à différents types de route : « jusqu’à 25 km/h sur les pistes cyclables, jusqu’à 45 km/h sur les routes du centre-ville et jusqu’à 60 km/h sur les routes à plusieurs voies et en dehors des zones urbaines », précise BMW.  La batterie, d’une puissance de 2 kWh, est placée au centre du cadre et offre une autonomie jusqu’à 300 km, 180 km ou 75 km selon le niveau de vitesse.

Une version moto

Le concept existe également en version « moto », baptisée Motorrad Vision Amby, pour les utilisateurs qui ne souhaiteraient pas pédaler. Dans ce cas, le véhicule s’équipe d’une poignée d’accélération et de repose-pieds à la place des pédales.

BMW i Vision Amby et Motorrad Vision Amby
BMW i Vision Amby et Motorrad Vision Amby

Côté sécurité, le constructeur envisage de doter l’i Vision Amby de plusieurs équipements dont « un système ABS optimisé pour les vélos », « un assistant automatique de feux de route et de feux de stop », « un éclairage diurne », un radar de proximité, voire un « système de contrôle de la pression des pneus ». Précisons que du plastique recyclé a été intégré à certaines parties du guidon, du couvercle de la batterie et aux pare-chocs. Par ailleurs, « une huile dérivée du colza est utilisée comme liquide de frein », complète BMW.

Le smartphone indispensable

Une application mobile complète le concept. Elle permet notamment de déverrouiller le véhicule, de régler le siège en fonction de données préenregistrées, de mettre à jour le logiciel du véhicule, mais aussi de localiser sa position et de l’immobiliser à distance. Un support magnétique est prévu pour le smartphone juste avant le guidon, avec recharge par induction.

Autre fonctionnalité : l’ajustement automatique de la vitesse selon le type de route grâce à la géolocalisation, combinée au service cartographique développé par Here Technologies. Notez toutefois que l’usage des deux vitesses les plus élevés nécessite des plaques d’immatriculation et un permis spécifique.

Véhicules à vitesse modulaire : un cadre législatif à construire

« En l’absence de tout cadre légal existant pour un véhicule de ce type avec un concept de vitesse modulaire, les véhicules Vision Amby ont pour but d’inciter à l’introduction d’une telle législation et par conséquent à des développements de cette nature », indique BMW.

« À l’avenir, les classifications telles que voiture, vélo et moto ne devraient pas déterminer la nature des produits que nous imaginons, développons et proposons, estime Werner Haumayr, vice-président de BMW Group Design Conception. Ce changement de paradigme nous donne l’occasion d’adapter les produits au style de vie des gens. »