BMW révèle son i8 hybride roadster

La sportive hybride de BMW s’équipe d’une batterie plus puissante et se décline dans une version roadster découvrable.

1359
BMW i8 hybride roadster et BMW i8 hybride
BMW i8 hybride et i8 hybride roadster

Né en 2013, le Coupé i8 surprenait à l’époque par le choix de sa motorisation : un 3 cylindres turbo essence de 1.5 l développant tout de même la bagatelle de 231 ch et 320 Nm (aux roues arrière), aidé par un moteur électrique. Ce dernier passe aujourd’hui de 131 ch à 143 ch (105 kW) et entraîne les roues avant jusqu’à 120 km/h.

La batterie progresse de 20 à 34 Ah, délivrant une puissance de 11,6 kWh contre 7,1 kWh auparavant. Du coup, la puissance totale disponible en crête passe à 374 ch contre 362 ch, mais sans que les performances évoluent. Celles-ci demeurent tout de même décoiffantes : le Roadster dévoilé lors du salon de Los Angeles passe de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et sa vitesse maximale s’élève à 250 km/h.

Tout juste 42 g de CO2

La carrosserie est toujours en plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP). Elle est montée sur un châssis en aluminium pour limiter le poids total (1 535 kg) et favoriser l’autonomie en mode électrique qui atteint dorénavant 55 km. Cette i8 est homologué pour une consommation normalisée NEDC de 1,9 l/100 km pour 42 g de CO2 (2,1 l et 49 g auparavant). Elle a donc droit, en tant qu’hybride rechargeable à moins de 50 g de CO2, à une fiscalité particulièrement avantageuse… y compris en entreprise. Tenté ?

PARTAGER SUR