BMW se fixe un cap pour 2020

Fin septembre, BMW a dévoilé sa stratégie pour les 13 ans à venir. Ventes à la hausse, augmentation de la marge, réduction des coûts, lancement de nouveaux produits et acquisitions sont à l’ordre du jour.

- Magazine N°133
424

« Nous orientons systématiquement le BMW Group sur la rentabilité et l’accroissement de la valeur à long terme ». C’est ainsi que Norbert Reithofer, président du directoire de BMW AG, résumait les orientations du plan stratégique du groupe allemand jusqu’en 2020. Premier objectif : les ventes doivent atteindre plus de 1,8 million de véhicules d’ici à 2012. Dans le secteur des motos, le groupe veut augmenter ses ventes de 50 % et atteindre 150 000 unités par an. Néanmoins, la rentabilité reste prioritaire sur l’augmentation du volume d’affaires. A partir de 2012, le segment automobile du groupe doit obtenir un retour sur capitaux employés de 26 % et afficher une marge sur chiffre d’affaires comprise entre 8 et 10 points. Le groupe a également annoncé le lancement de nouveaux produits. Pour la marque BMW, la série X sera complétée par le X1 et un Gran Turismo à quatre portes sera construit sur la base du concept CS présenté à Shanghai. Un concept de véhicule totalement nouveau fera son apparition : sous le nom de PAS (Progressive Activity Sedan) se cachera une limousine à fonctionnalités intelligentes. Parallèlement, un SUV devrait faire son apparition sous la marque Mini. Chez Rolls-Royce, un coupé Phantom sera lancé et un nouveau modèle viendra compléter la gamme juste au-dessous de la Phantom. Les gammes de motos des marques BMW Motorrad et Husqvarna seront, quant à elles, étendues. Par ailleurs, BMW n’exclut pas de procéder à des acquisitions. Enfin, BMW est optimiste quant au devenir du segment haut de gamme : le groupe table sur une croissance d’environ 40 % entre 2005 et 2019 contre 20 % seulement pour le segment de volume.