La BMW Série 1 joue les prolongations

La BMW Série 1 se fend d’un restylage pour prolonger sa carrière. Au programme, un intérieur revu, de nouveaux équipements et services de connectivité avec la commande iDrive.

945
BMW Série 1

Après un premier restylage en 2015, la BMW Série 1 née en 2011 joue les prolongations en s’offrant une ultime mise à jour. Cette nouvelle mouture arrivera sur le marché en juillet 2017 en versions 3 et 5 portes. De quoi entretenir le succès de ce modèle phare vendu à plus de 1 million d’exemplaires dans le monde dont 70 % en Europe.

Mise à part deux nouvelles teintes de carrosserie (Sunset Orange et Seaside Blue) et un choix de six nouvelles jantes (17 et 18 pouces), le design extérieur de la Série 1 n’évolue pas. Mais de nouveaux packs sont proposés (Sport Shadow, M Sport Shadow et M Performance Shadow) pour renforcer le caractère sportif de l’auto.

La BMW Série 1 mise sur la connectivité

À l’intérieur, les changements se font plus marquants avec un tableau de bord redessiné et des matériaux plus valorisants. On y trouve également la dernière commande iDrive tactile qui permet de piloter le système multimédia et de navigation s’affichant sur un écran de 8,8 pouces.

La Série 1 renforce également son offre de connectivité avec ses services BMW ConnectedDrive. Elle se dote notamment de l’info route en temps réel (RTTI) avec messages d’avertissement, de l’intégration de smartphones via Apple CarPlay et des services à distance avec la fonction Microsoft Exchange pour gérer e-mails, contacts et agenda. Sans oublier la recharge à induction pour le portable et un point d’accès wi-fi.

La gamme de motorisations reste inchangée avec un large choix de puissances (de 109 à 340 ch) et des niveaux d’émissions de CO2 à partir de 89 g/km en version diesel 116d EfficientDynamics.

Le dernier essai de la BMW Série 1.

BMW Série 1

PARTAGER SUR