Nouvelle BMW Série 2 218d Active Tourer : la modularité en prime

Dans un segment délaissé, BMW a donné à son monospace Série 2 Active Tourer 218d une seconde génération, avec des atouts à la clé.
779
La nouvelle BMW Série 2 Active Tourer.
La nouvelle BMW Série 2 Active Tourer.

La nouvelle BMW Série 2 Active Tourer reste basée sur la plate-forme UKL commune à la Série 1 et à Mini, mais dans sa version V2. Ainsi, les montants avant et le pare-brise se font plus inclinés et le capot plus profilé. Tout comme les vitrages latéraux, avec une ligne de caisse plus haute.

Mieux assise sur la route mais plus encombrante de quelques centimètres (4,39 m de long, 1,59 m de haut et 1,82 m de large), cette Active Tourer est bel et bien un monospace. Que l’on peut choisir à bon escient. En effet, les sièges arrière coulissent facilement sur 13 cm. Mais aussi, leurs dossiers se fractionnent en 40/20/40 (470 l à 1 455 l de capacité). Pratique donc pour ceux qui ne trouvent pas leur bonheur dans la modularité limitée d’un SUV comme le X1.

Nouvelle BMW Série 2 Active Tourer : comptez au moins 36 400 euros TTC

Nous avons aussi beaucoup apprécié la nouvelle planche de bord, discrète mais complète, venue de l’iX électrique. Sans oublier la qualité des matériaux plastiques et de la sellerie. Mais il faudra débourser au moins 36 400 euros TTC pour la 218d Active Tourer turbo-diesel de 150 ch en boîte auto. Et notre modèle d’essai pointait à 50 000 euros TTC avec les options, sur la base de la Business Design à 38 300 euros TTC.

BMW persiste dans le monospace mais aussi dans le diesel. Ici, le 2.0 de 150 ch et 360 Nm suffit largement pour des performances de très bon niveau (0 à 100 km/h en 8,8 s, 220 km/h). Avec un bel agrément de conduite grâce à la boîte double embrayage à sept rapports. Cette boîte et le très bon rapport poids/puissance (1,5 t seulement) favorisent la sobriété. Soit 4,8-5,1 l/100 km en mixte WLTP. Nous avons relevé à peine 6,0 l/100 km lors de nos essais sur tous parcours ; l’homologation à 125-134 g en fonction des équipements en est la preuve.

Enfin, cette V2 de la plate-forme UKL est encore plus rigide et mieux insonorisée. Sa douceur de fonctionnement, même en diesel, favorise les longs parcours en toute quiétude. En plus d’un amortissement parfaitement calibré pour l’agrément de conduite et le confort. À réserver aux collaborateurs dévoreurs de bitume et à leur famille !