BMW Série 2 Active Tourer : restylage discret et boîte à double embrayage

Nés en 2014, les premiers « monospaces » traction avant de BMW, les Série 2 Active Tourer et Gran Tourer, se refont une beauté à mi-vie et adoptent la DCT sans modification du CO2.

2071
BMW Série 2 Active Tourer et Gran Tourer

Basées sur la plate-forme UKL commune avec Mini, les Série 2 Active Tourer (voir l’essai de la précédente version) et Gran Tourer à 7 places (voir l’essai de la précédente version) ont un peu révolutionné BMW. Le constructeur est ainsi venu chercher une clientèle plus jeune, plus féminine et plus familiale. C’était l’objectif et il est atteint avec des ventes en 2017 dans l’Hexagone à 10 102 unités. Des chiffres au coude à coude avec ceux de la Série 1 (10 898 exemplaires) et juste derrière le X1 (12 090 immatriculations), tous basés sur cette même plate-forme aux atouts indéniables (rigidité torsionnelle élevée, groupes motopropulseurs sobres dont l’hybridation avec recharge). Et ce n’est pas terminé puisque le dernier-né des SUV compact, le X2 va débuter sa carrière ce printemps, lui aussi doté des atouts de cette plate-forme.

BMW Série 2 Active Tourer : gamme moteur reconduite

Tout est parfaitement huilé chez BMW et cette « mi-vie » de Série 2 Active Tourer, ainsi que la mise en fabrication du X2, autorisent l’adoption d’une nouvelle boîte à double embrayage DCT, comme pour Mini.

Les modifications de carrosserie sont minimes, pour ne pas dire invisibles : boucliers avant, phares, embouts d’échappement, baguettes chromées à discrétion, etc. Une évolution : les petites puissances abandonnent donc la boîte automatique 6 rapports Aisin pour une boîte double embrayage 7 rapports plus sobre (en 116d, 118i et 120i). Pour sa part, la boîte auto 8 rapports demeure au catalogue pour les turbodiesels 218d et 220d.

La gamme de la Série 2 Active Tourer diesel se constitue dorénavant de la 216d débutant à 116 ch/270 Nm pour 4,3 l/100 km et 112 g (4,4 l et 116 g en Gran Tourer), de la 218d de 150 ch/350 Nm à 4,5 l et 119 g, et de la 220d de 190 ch/400 Nm à 4,4 l et 117 g. Sans aucun changement sur les émissions de CO2, la consommation et les puissances. Reste à connaître les prix en mars prochain !