BMW Série 2 Active Tourer : le monospace selon BMW

Plus d’une interrogation planait à son sujet. Ce monospace diesel, qui plus est traction avant, allait-il conserver quelque chose d’une BMW ? La réponse est tombée dès le premier essai.

- Magazine N°206
593
BMW Série 2 Active Tourer : le monospace selon BMW

Si la morphologie et la chaîne cinématique constituent bien une première, l’ADN de la marque semble en tous points préservé, avec aux premiers rangs l’agrément de conduite et la précision du comportement.

Regrouper à l’avant les organes mécaniques libère de l’espace vital, et ce, alors que le tunnel central dédié aux versions intégrales ne favorise pas l’occupation par trois personnes de la banquette arrière. Compensation, cette banquette se veut coulissante et fractionnable pour obtenir un coffre à géométrie variable. En 4,35 m, l’Active Tourer se révèle donc convaincant, même si sa vocation familiale s’exprimera surtout avec une version Gran Tourer de 7 places plus imposante et attendue fin juin.

Du côté des motorisations, au sobre 3 cylindres d’entrée de gamme, nous préférons toutefois le 218d, ses 150 ch et ses 109 g, qui met davantage en valeur les excellentes prestations dynamiques de l’Active Tourer. Comptez à partir de 28 400 euros pour le 216d avec 116 ch et 99 g.

PARTAGER SUR