BMW Série 3 330e : double personnalité

En berline ou break Touring, la BMW Série 3 hybride rechargeable 330e se veut une alternative écologique aux diesel haut de gamme.

1017
BMW-Serie-3-330e

La BMW Série 3 hybride rechargeable 330e est appelée à occuper une place grandissante dans la gamme. Bien plus que les deux précédentes générations (l’ActiveHybrid 3 en 2012 et la 330e en 2016) qui avaient plutôt un rôle de figuration. En effet, le contexte réglementaire et fiscal favorise les hybrides en entreprises. Et la concurrence se structure sur le segment avec la Volvo S60 T8, la Peugeot 508 Hybrid et la Volkswagen Passat GTE.

BMW Série 3 330e : une vraie Série 3

Rien ne distingue cette BMW Série 3 hybride rechargeable 330e d’une version thermique, hormis sa trappe de recharge sur l’aile gauche. Pareil à l’intérieur où l’environnement évolue légèrement avec l’instrumentation numérique Live Cockpit affichant les fonctions électriques. Les amateurs ne seront pas déstabilisés. Malgré ses 270 kg de plus que la 330i, cette 330e conserve son agilité et son dynamisme, tout en assurant un excellent confort de suspension. Seul bémol, le coffre perd 105 l par rapport aux versions thermiques en raison de l’implantation de la batterie sous la banquette arrière. Idem pour le break Touring (410 l au lieu de 500 l).

Dans tous les cas, la 330e met les performances au premier plan. Avec ses 252 ch transmis aux roues arrière (ou aux quatre roues en xDrive), elle passe ainsi du silence zéro émission aux envolées rageuses du 4-cylindres turbo. Surtout avec le mode Sport qui délivre 40 ch (soit 292 ch au total) de plus pendant dix secondes grâce à la fonction XtraBoost.

60 km d’autonomie en électrique

Pour les flottes, cette Série 3 n’a d’intérêt que pour son mode hybride qui limite la consommation d’essence (1,6-1,7 l/100 km, 36-38 g selon les chiffres officiels). Et plus encore pour son mode 100 % électrique offrant jusqu’à 60 km d’autonomie, presque deux fois plus que l’ancienne génération grâce à une batterie lithium-ion de plus grande capacité. Cette batterie lithium-ion se recharge à 80 % en 4 h 20 sur une prise conventionnelle et en 2 h 40 avec une wallbox.

Lors de l’essai à Paris, nous avons testé la fonction eDrive Zones qui passe automatiquement du mode hybride au mode électrique dès l’entrée dans une zone urbaine verte. Ce système fonctionne actuellement dans cinq villes françaises (90 villes d’Europe à terme) grâce à une technologie de géolocalisation. À cela s’ajoute le programme de récompense BMW Points. Le principe : inciter les utilisateurs à recharger le plus souvent possible, en offrant des réductions sur les coûts de recharge après un certain nombre de kilomètres parcourus en zéro émission (10 euros tous les 3 000 km). Malin. Comptez 54 800 euros TTC en Business Design.

BMW Série 3 330e Business Design

Moteur (cm3) 4-cyl. 1 998 + un moteur électrique
Puissance/couple cumulés (ch/Nm) 292/420
Conso. mixte (l/100 km) 1,6-1,7
Émissions de CO2 (g/km) 36-38
Batterie lithium-ion (kWh) 12
Autonomie électrique (km) 56-60
Vitesse maxi (km/h) 230
0 à 100 km/h (s) 5,8
Poids à vide (kg) 1 770
Charge utile (kg) 530
Coffre (l) 375
L x l x H (mm) 4 709 x 1 827 x 1 445
À partir de (€ TTC) 54 800 en Business Design
Valeurs futures
BMW 330e 292 ch BVA8 Business Design
Énergie Essence/électricité
Boîte de vitesses Automatique
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 998
CO2 (g/km) 36
CO2 mini 30
CO2 maxi 36
Ch din 184
Prix neuf TTC (€) 54 800
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) 26 583
Valeur reprise 48,5 %
Valeur vente TTC (€) 30 982
Valeur vente 56,5 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2020.

Notre avis

PLUS
Agrément de conduite ● Autonomie électrique accrue ● Consommation moyenne


MOINS
Tarifs élevés ● Volume de coffre amputé ● Poids important