BMW Série 3 : best-seller technologique

Pour la septième génération de sa Série 3, BMW installe tout son savoir-faire en matière de technologie embarquée dans sa berline premium version 2019.

1176
BMW Série 3

Côté design, cette toute dernière Série 3 affiche une face avant reconnaissable avec une calandre agressive. L’arrière se fait très horizontal pour donner une assise musclée, avec des feux traités en 3D comme sur la Série 8. Avec son long capot et ses 8 cm supplémentaires qui profitent aux places arrière, la bavaroise a des arguments pour plaire.

La Série 3 se veut synonyme de plaisir de conduite. Elle repose sur la plate-forme de ses grandes sœurs et perd 55 kg par rapport à sa devancière en recourant à l’aluminium. Autant dire que grâce à son châssis rigidifié et ses amortisseurs à butées hydrauliques, c’est la berline de sport par excellence, parfaite pour enchaîner les courbes avec aisance, et plus encore si vous la dotez de l’amortissement variable piloté.

Du dynamisme

Avec les moteurs, nous avons testé les valeurs sûres, 330i et 320d. Évidemment les 258 ch de la version essence ont notre préférence pour la puissance et la réactivité, mais le diesel n’est pas mort chez BMW et les 190 ch de cette grande routière raviront tous les professionnels qui parcourent 100 000 km en deux ans.

Cette Série 3 ne manque pas non plus de confort, ni d’équipements dernier cri. Impossible de tous les citer ici mais la berline démocratise les technologies des hauts de gamme Série 5 et 7. Illustration avec l’affichage digital personnalisable, le pare-brise acoustique qui accentue le confort sonore, l’ouverture sans clé (il suffit d’approcher son smartphone de la portière) ou encore l’assistant de marche arrière qui enregistre en permanence les 50 derniers mètres pour les reproduire à l’identique en reculant en cas de besoin. Sans oublier la conduite semi-autonome dans les embouteillages, la commande gestuelle pour choisir sa radio et monter le volume ou l’assistant personnel vocal pour dicter ou lire ses e-mails en roulant. Le tout installé sur une planche de bord cousue main, orientée comme il se doit vers le conducteur.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Un prix de base pour cette Série 3 en version 318d : 38 450 euros TTC. Évidemment, les tarifs peuvent s’envoler en fonction des finitions et des options pour afficher par exemple près de 60 000 euros pour une 320d très bien dotée. Notez que BMW annonce pour les prochains mois une 330e hybride rechargeable, capable de rouler pendant 60 km en tout-électrique jusqu’à 140 km/h.

BMW Série 3 318d 320d 330i
Cylindrée (cm3) 1 995 1 995 1 998
Puissance/couple (ch/Nm) 150/320 190/400 258/400
Boîte de vitesses manuelle 6 6
Boîte de vitesses automatique ZF8 ZF8
Conso mixte (l/100 km) 4,3 4,4 5,8
Émissions de CO2 (g/km) 113 112 132
Vitesse maxi (km/h) 226 240 250
0 à 100 km/h (s) 8,4 7,1 5,8
Volume du coffre (l) 480 480 480
Poids à vide (kg) 1 455 1 450 1 470
L x l x H (mm) 4 700 x 1 830 x 1 440 4 700 x 1 830 x 1 440 4 700 x 1 830 x 1 440
À partir de (€ TTC) 38 450 41 900 46 800
Valeurs futures
BMW 318d 150 ch Lounge 320d 190 ch Lounge
Énergie Diesel Diesel
Boîte de vitesses BVM BVM
Carrosserie Berline Berline
Cylindrée (cm3) 1995 1995
CO2 (g/km) 108 115
Ch din 150 190
Prix neuf TTC (€) 38 450 41 900
Mois 42 42
Km total 100 000 100 000
Valeur reprise TTC (€) 15 813 17 633
Valeur reprise 41,1 % 42,1 %
Valeur vente TTC (€) 18 431 20 551
Valeur vente 47,9 % 49,1 %
Source : Forecast Autovista, avril 2019.

 

Notre avis

PLUS
Carrosserie sensuelle ● Équipement dernier cri ● Qualités dynamiques


MOINS
Système de commande vocale perfectible ● Confort un peu ferme ● Chères options