BMW Série 7 : du nouveau et de l’hybride

Déjà la case restylage pour la BMW Série 7, la grande berline née en 2015 qui se pare d’une double calandre largement agrandie et d’une nouvelle hybridation.

1177
BMW Série 7

Il y a près de quatre ans, la BMW Série 7 avait inauguré la nouvelle plate-forme CLAR, plus rigide et plus légère. Une plate-forme adoptée depuis par ses petites sœurs Série 5 et 3, ainsi que par les récents X3 et X5 ou X7. Du coup, la Série 7, vaisseau amiral de BMW, devenait la plus ancienne ou presque de la gamme.

À l’occasion de son restylage, la grande berline adopte le style un peu ampoulé de la nouvelle Série 8 Coupé et du gros SUV X7 : la calandre au double haricot s’élargit de pas moins de 40 % selon le constructeur. Qui précise aussi que le capot est rehaussé de 5 cm pour l’accueillir, et que le bouclier ainsi que les prises d’air latérales ont été retravaillés. De quoi en imposer un peu plus au regard, surtout que l’ensemble est largement surligné de chromes. Latéralement et pour la face arrière, les artifices visuels sont moins superfétatoires avec des feux plus fins, tout comme la barrette les reliant, et les sorties d’échappements sont mieux intégrées. Si cette Série 7 restylée en impose pour l’avant, elle s’affine au contraire vers l’arrière.

Un nouvel hybride de 394 ch pour 48 g

En diesel, le fameux 6-cylindres en ligne 3.0 l turbodiesel est toujours au programme en 265 ch (730d à partir de 139 g seulement), 320 ch (740d à partir de 148 g) et 400 ch (750d à partir de 152 g). En revanche, la Série 7 profite de ce restylage pour adopter l’ensemble hybride rechargeable du récent X5 45e avec le nouveau 6-cylindres en ligne 3.0 l essence de 286 ch et son moteur électrique de 113 ch, cumulant au maximum la bagatelle de 394 ch et 600 Nm de couple. Cette 745e revendique des émissions de CO2 limitée à 48 g (52 g au maximum en WLTP Euro6-Temp) grâce aussi à une autonomie en tout électrique de 54 km, et une vitesse maximale de 140 km/h dans ce mode ZEV. Bref, de quoi consommer à peine 2,3 l/100 km selon le cycle d’homologation.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter