BMW X2 : la réussite à tout prix

Beau et bien né, le BMW X2 crée quasiment son segment, celui du crossover coupé compact premium, pas moins ! Mais le prix est aussi au rendez-vous.

- Magazine N°239
2912
BMW X2

Pour ce X2, les designers ont repris les thèmes qui ont fait le succès des X4 et X6, soit une plate-forme de SUV mais une carrosserie de coupé, sans en caricaturer à l’excès la pente de toit et la partie arrière souvent trop musclée et lourde. Et ils ont réussi, à notre avis, la meilleure déclinaison du crossover venu du SUV X1 (voir notre essai). Un X1 qui pourrait même paraître un peu vieillot face à ce petit frère qui lui doit tout ! Il a donc suffi de raccourcir le X1 de 8 cm, et surtout de réduire sa hauteur de 7 cm sur une largeur et un empattement identiques, pour obtenir quasiment un coupé 5 portes racé. Mais avec une belle habitabilité malgré un coffre qui perd 35 l, et une position de conduite toujours légèrement plus haute qu’une berline mais abaissée de 20 mm. Quant à la planche de bord et la console centrale reprises du X1, elles constituent toujours des références de qualité des matériaux et de soin dans la fabrication et l’assemblage.

Un BMW X2 très inspiré du X1

S’il reprend les mécaniques du X1, ce X2 adopte des réglages plus fermes des suspensions et des trains roulants, ainsi qu’une direction plus directe pour offrir un agrément de conduite sans roulis ni tangage – la caisse étant mieux tenue sur la route. Un vrai plaisir inusité au volant d’un SUV compact. Ce X2 est réellement un « coupé » pour son comportement dynamique. Mais il faudra y regarder à deux fois avant d’opter pour des roues de grandes dimensions et des pneus taille basse : la monte de série suffit largement pour s’amuser au volant, tout en préservant le confort.

Sous le capot avant, seules les motorisations puissantes sont disponibles au lancement. Nous n’avons pu rouler qu’avec le 2.0 l turbodiesel de 190 ch et transmission intégrale avec obligatoirement la boîte automatique (47 340 euros TTC en Business Design). Les performances sont au rendez-vous mais la consommation moyenne dépasse les 7,0 l/100 km en conditions réelles sur un parcours mixte (à partir de 4,7 l/100 en NEDC et de 124 g). Très bien insonorisé et d’une grande linéarité dans sa montée en régime et en reprise, ce moteur trouve ici « chaussure à son pied », ce que nous avions déjà souligné lors des essais de son frère de lait le Mini Countryman. Son meilleur ennemi ? C’est possible ! De fait, les prestations et la nouveauté stylistiques de ce X2 font vieillir les Q3, Evoque et GLA en les ravalant au rang de SUV très classiques et fort sages.

Alors, X2 ou X1 ?

Reste une question : avec ce X2 plus court et moins haut, comment justifier les 1 500 euros supplémentaires par rapport au X1 à motorisations et équipements comparables, et coûts de fabrication équivalents ? Il faudra en effet débourser au moins 39 990 euros en Business Design pour accéder au 2.0 l turbodiesel de 150 ch en 2 roues motrices et boîte manuelle (4,5 l/119 g). Et même avec une meilleure valeur résiduelle que le X1, le loyer mensuel de ce X2 sera forcément plus élevé.

BMW X2

BMW X2 Business Design sDrive18d 150 ch BVM6

xDrive20d 190 ch BVA8

Moteur (cm3) 1 995 1 995
Puissance/couple (ch/Nm) 150/350 190/400
Conso. mixte NEDC (l/100 km) 4,5 4,7/4,8/4,9*
Émissions de CO2 (g/km) 119 124/126/128*
Vitesse maxi (km/h) 207 221
0 à 100 km/h (s) 9,3 7,7
Poids à vide (kg) 1 575 1 675
Charge utile (kg) 580 590
Coffre (l) 470/1 355 470/1 355
L x l x h (mm) 4 360 x 1 824 x 1 526 4 360 x 1 824 x 1 526
À partir de (€ TTC) 39 990 47 340
* En fonction des roues 17, 18, 19, 20 “

 

Valeurs futures
BMW X2 sDrive 18d 150 ch BVM6 Business Design xDrive 20d 190 ch BVA8 Business Design
Énergie Diesel Diesel
Boîte de vitesses Manuelle Automatique
Carrosserie Tout-terrain Tout-terrain
Cylindrée (cm3) 1 995 1 995
CO2 (g/km) 119 124
Ch din 150 190
Prix neuf TTC (€) 39 990 47 340
Mois 42 42
Km total 100 000 100 000
Valeur reprise TTC (€) 20 078 23 629
Valeur reprise 50,2 % 49,9 %
Valeur vente TTC (€) 23 401 27 539
Valeur vente 58,5 % 58,2 %

Source : Forecast Autovista, mai 2018.

Notre avis

PLUS
Style et présentation intérieure • Agrément de conduite • Prestations globales


MOINS
Prix toujours plus élevé • Amortissement parfois trop ferme • Consommation moyenne

PARTAGER SUR