• Mots clés connexes
  • SUV

BMW X4 : habits de sport

Après quatre ans de carrière, BMW offre un renouveau à son petit SUV coupé. Le X4 version 2018 devient une offre alternative moderne, originale et confortable.

1665
BMW X4

Dans la recherche de niches de marché pour se démarquer alors que les SUV prennent le dessus, BMW a créé le SAC (Sport Activity Coupé) avec le X6, bientôt décliné en version compacte X4, autrement plus abordable et un peu moins exubérante. Un point commun : une silhouette de coupé avec un pavillon tombant, placée sur une base de SUV haut sur pattes et massif. On aime ou on n’aime pas mais ce type de silhouette ne peut laisser indifférent. Le X4 précédent est arrivé en cours de cycle de vie du X3 sur lequel il se base, voici donc déjà sa dernière génération après seulement quatre ans de vie, et 200 000 exemplaires tout de même ‒ un cycle très court dans l’automobile.

BMW X4, une vraie nouveauté

Cette vraie nouvelle génération du X4 ‒ il ne s’agit pas d’un simple restylage ‒ bénéficie d’une ligne autrement plus harmonieuse et reçoit une plate-forme au goût du jour. Un peu plus longue que la génération précédente (4,75 m en tout, + 8 cm), elle se montre plus équilibrée et finement dessinée, de quoi affronter la concurrence, Mercedes GLC Coupé en tête. Mais surtout, ce X4 laisse place à un habitacle bien plus exploitable à l’arrière, un des griefs faits à la génération précédente. Garde au toit comme espace aux genoux (+ 27 mm) se montrent en progression et des adultes s’y sentiront enfin à l’aise. L’équipement de cette gamme comprend de série une banquette modulable en trois parties (40/20/40) pour faire passer le volume du (grand) coffre de 525 à 1 430 l. Quant au hayon, il reçoit l’ouverture électrique automatique sur toutes les versions.

Les fonctions connectées sur smartphone « Ma BMW à Distance » sont intégrées tandis que les services ConnectedDrive à bord sont offerts pour des durées différentes : portail BMW Online (3 ans), BMW Connected+ (1 an), BMW Apps (à vie). En revanche, il faudra passer par la liste des options pour s’offrir la recharge d’un smartphone par induction, l’intégration d’Apple CarPlay, un hotspot wifi, l’affichage tête haute (1 000 euros) ou la commande gestuelle (pas toujours efficace). Idem pour de nombreuses fonctions de sécurité active mises au point par BMW, dont le précieux régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go, intégré dans le pack Drive Assist Pro (2 350 euros).

La finition Business Design est facturée 3 400 euros de plus que la version de base Lounge et inclut les sièges ergonomiques Advanced en cuir et tissu à l’avant, la peinture métallisée, les jantes alliage en 19 ’’ (le CO2 passe de 142 à 146 g), l’utile aide au stationnement Park Assist et l’information trafic en temps réel RTTI pour trois ans, complétant la navigation multimédia Business avec écran de 6,5 ’’.

Agrément de conduite

À silhouette dynamique, réglages châssis dynamiques : le X4 se veut plus sportif que le X3 sur lequel il se base et adopte de série certains attributs rendant les sensations de conduite plus directes et réactives. Ainsi, la suspension DirectDrive est fournie, imperturbable avec son amortissement plus ferme (mais sans abaisser la garde au sol), tandis que la direction à démultiplication variable Direct Drive aide à donner une bonne sensation d’agilité. La transmission intégrale Xdrive est de série sur tous les modèles. Résultat, avec le diesel d’entrée de gamme fort de 190 ch, les performances convaincantes sont soulignées d’un agrément de conduite très soigné, d’une grande précision, sans tomber dans le travers d’une suspension trop dure ou d’un typage trop sportif et inutile.

Les différents modes de conduite sélectionnables jouent de manière classique sur la gestion de la boîte de vitesses (automatique à 8 rapports), l’accélérateur et l’assistance de direction. Une belle réussite, d’autant que le moteur se montre très discret. Au volant, les nervures apparentes du capot, la planche de bord très bien finie et l’affichage complet offrent un tableau flatteur dans cette auto qui n’oublie pas pour autant les aspects pratiques. 14 couleurs d’éclairage des LED intérieurs permettent de choisir une ambiance personnalisée.

Pour 3 000 euros de plus qu’un X3 bien plus banal dans nos rues, voilà un modèle original et agréable à vivre. Mais le passage par la liste des options pour créer sa voiture idéale augmentera sensiblement un tarif déjà gourmand au départ, soit à partir de 58 300 euros en xDrive20d Business Design.

BMW X4 xDrive20d Business Design

Moteur 4-cylindres diesel Euro 6c
Puissance/couple (ch/Nm) 190/400
Conso. mixte (l/100 km) 5,6 avec jantes 19 ’’
Émissions de CO2 (g/km) 146 avec jantes 19 ’’
Vitesse maxi (km/h) 213
0 à 100 km/h (s) 8
Poids à vide (kg) 1 815
Charge utile (kg) 640
Coffre (l) 525/1 430
L x l x H (mm) 4 752 x 1 918 x 1 621
À partir de (€ TTC) 58 300

 

Valeurs futures
BMW X4 xDrive20d 190 ch BVA8 Business Design
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automatique
Carrosserie Tout-terrain
Cylindrée (cm3) 1 995
CO2 (g/km) 146
Ch din 190
Prix neuf TTC (€) 58 300
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 27 737
Valeur reprise 47,6 %
Valeur vente TTC (€) 32 327
Valeur vente 55,5 %

Source : Forecast Autovista, novembre 2018.

Notre avis

PLUS
Confort ● Diesel très silencieux ● Qualités dynamiques


MOINS
Tarifs élevés ● Visibilité arrière

PARTAGER SUR