BMW X7 30d xDrive : plus qu’un gros X5

Sept places dans un confort de « pullman » et un comportement de ballerine : le dernier X7 de BMW ne fait pas dans la demi-mesure.

416
BMW X7 30d xDrive

On connaissait le plus gros des SUV au blason de BMW, le X5 qui, dans ses 4,92 m de long, demandait déjà d’avoir le compas dans l’œil. En passant au X7, on change d’univers car il s’agit d’un grand et gros SUV de 5,15 m de long et tout juste 2 m de largeur, pour 1,80 m de hauteur… et 2,5 t de poids à vide. En échange de quoi, les occupants bénéficient tous du confort royal et de l’espace d’un « minibus 7 places » version SUV. Attention : la capacité du coffre affiche au minimum de 326 l lorsque vous laissez en place la troisième rangée de sièges.

Basé sur la plate-forme de la Série 7, ce nouveau X7 n’est pas non plus un X5 « à rallonge. C’est que l’augmentation des côtes et des capacités d’emport n’a été rendu possible qu’en se basant sur la grande limousine de BMW, la seule à offrir la base technique adéquate.

On retrouve donc les trains roulants avec les quatre roues directrices et motrices, ainsi que la suspension pneumatique qui favorisent un comportement proche de celui d’une ballerine. C’est certainement le plus étonnant dans cette grosse machine à rouler. Et notre essai entre Annecy et Genève confirmait bien les performances dynamiques de notre X7 30d xDrive : il se faufile dans les virages et les lacets, freine sans coup férir dans les descentes de col et emmène toute la famille à l’assaut des sommets grâce à l’incontournable 3.0 turbodiesel de 265 ch et, surtout, de 620 Nm de couple.

Une masse pareille, capable d’un 0 à 100 km/h en tout juste 7 secondes et qui file à près de 230 km/h, nécessite qu’on l’abreuve d’au moins 10 l/100 km de gazole sans trop cravacher. Et l’homologation à 171 g et 6,5 l/100 km en cycle mixte NEDC corrélé n’est qu’un aperçu : au 1er janvier 2020, elle atteindra en WLTP entre 216 et 237 g, et entre 8,2 et 9,0 l/100 km ‒ des chiffres bien plus proches de la réalité. Le prix est à l’avenant avec au minimum 94 400 euros.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Notre avis

PLUS
Présentation flatteuse et de qualité ● Conduite facile et sûre ● Confort « pullman »


MOINS
Consommation minimale de 10 l/100 km ● Masse imposante ● Design très massif