Bornes de recharge électrique : le gouvernement fait le point en juillet 2021

Selon le ministère de la transition écologique, la France compte désormais 612 000 points de recharge électrique. Parmi ceux-ci, 43 700 sont ouverts au public dont 4 000 points sont dotés d’une puissance supérieure à 50 kW.
1136
shutterstock recharge

Le ministère de la transition écologique a fait le point le 15 juillet 2021 sur le déploiement de bornes de recharge électrique en France, alors que le mois de juin 2021 a affiché des immatriculations record de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Bilan : le territoire français compte actuellement 43 700 points de recharge ouverts au public, contre 32 700 en décembre 2020. Cela représente une hausse de 33 % et 11 000 points de charge supplémentaires installés en six mois, dont plus de 5 000 sur les deux derniers mois.

612 000 points de recharge dont 43 700 ouverts au public

« En comptant les bornes privées (chez les particuliers, dans les copropriétés, sur les parkings d’entreprise, etc.), on atteint plus de 612 000 points de recharge répartis sur l’ensemble du territoire, complète le ministère. Ce maillage fait de la France l’un des pays les mieux équipés d’Europe : plus de 20 % des bornes installées en Europe se situent en France. »

La France mise notamment sur les bornes de recharge rapide. « Depuis le début de l’année nous avons doublé le nombre de points de recharge très rapide pour permettre aux Français d’effectuer des déplacements longue distance en véhicules électriques cet été », indique Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports.

50 % des aires de service du réseau autoroutier concédé équipés en bornes de recharge rapide

Comme prévu lors de la signature de la charte « Objectif 100 000 bornes » en octobre 2020, des aides ont été mises en place pour soutenir leur déploiement sur le réseau autoroutier. 164 aires de service du réseau autoroutier concédé sont maintenant équipées en bornes de recharge rapide, soit 50 % des aires. La totalité d’entre elles devrait être équipée d’ici fin 2022, de même que les aires du réseau routier national non concédé, grâce aux aides mises en place par un récent décret.

Au total, « la France compte plus de 4 000 bornes haute et très haute puissance (2 700 points de charge ont une puissance supérieure à 50 kW et 1 100 ont une puissance supérieure à 150 kW) qui permettent une recharge en moins de 20 minutes », se félicite le ministère. Ce dernier souhaite maintenant « poursuivre et amplifier cette dynamique ». « Nous annoncerons de nouvelles mesures et un plan d’accélération à la rentrée, avec la filière automobile », a annoncé Jean-Baptiste Djebbari.

Un déploiement à accélérer

« Nous savons qu’il nous faut encore accélérer car cela reste un des principaux leviers pour le développement du véhicule électrique. Or, avec le paquet « Fit for 55″ que la Commission européenne vient de mettre sur la table hier, nous savons que les constructeurs vont devoir encore accélérer sur la fin des moteurs thermiques », pointe Barbara Pompili, ministre de la transition écologique.

De fait, le paquet législatif « Fit for 55 » prévoit notamment une réduction des émissions de CO2 des véhicules légers de 100 % entre 2021 et 2035, ce qui marquerait la fin de la vente des véhicules thermiques dès 2035, seuls les moteurs électriques émettant zéro émission à l’échappement.