Bosch imagine l’injection d’eau dans un moteur

L’équipementier allemand a mis au point un système d’injection d’eau pour remplacer l’essence. Résultat : une économie de carburant pouvant atteindre 13 %.

1522
Bosch imagine l’injection d’eau dans un moteur

De l’eau pour remplacer de l’essence ? C’est le pari tenté par Bosch. Se basant sur le fait que « même les moteurs essence les plus modernes gaspillaient près d’un cinquième de leur carburant », afin de le refroidir et non d’aider à la propulsion, l’équipementier a imaginé un système d’injection d’eau à même de réaliser cette opération.

Le principe est simple : un fin brouillard d’eau est injecté dans le conduit d’admission juste avant l’inflammation du carburant afin de refroidir des parties du bloc moteur, en lieu et place de l’essence. La quantité d’eau nécessaire est infime puisque « la consommation n’est que de quelques centaines de ml d’eau aux 100 km. Le réservoir d’eau compact alimentant l’injection en eau distillée ne doit de ce fait être rempli que tous les quelque 3 000 km ».

Une économie de carburant importante

« Lors d’une accélération rapide ou d’un trajet sur autoroute par exemple, l’injection d’eau supplémentaire permet d’économiser jusqu’à 13 % de carburant », s’est félicité Bosch avant de conclure : « Lors du test de consommation qui sera réalisé à l’avenir (WLTC), l’injection d’eau permettra d’économiser jusqu’à 4 % de carburant ».

Si les résultats semblent donc encourageants pour Bosch, l’équipementier n’a pu l’installer, pour l’instant, que dans un modèle pour le moins haut de gamme, à savoir une BMW M4 GTS.

PARTAGER SUR