Bpifrance lève 23 millions d’euros pour la connexion 4G

10 PME et ETI françaises, 30 millions d’euros de budget auxquels s’ajoutent désormais les 23 millions levés par Bpifrance : voici ce qu’il faut retenir du projet Felin.

416
Bpifrance lève 23 millions d’euros pour la connexion 4G

Felin, pour Futur équipement LTE intégré avec virtualisation, a pour objectif de développer des circuits intégrés et des équipements de nouvelle génération pour les objets connectés en 4G. Un projet qui trouve donc une large application dans l’automobile.

Parrot, entreprise chef de file du projet, spécialisée dans le développement et la commercialisation des produits sans fil, veut mettre sur le marché une solution permettant l’accès à internet à bord d’un véhicule grâce à une connexion sécurisée 4G. Et ainsi aller plus loin que les modules de connexion actuels proposés par le biais des prises USB, du Bluetooth ou des smartphones.

L’antenne intelligente 4G pourrait permettre de connecter d’autres organes du véhicule au cloud, pour proposer des services avancés relatifs à l’aide à la conduite, au contrôle moteur ou encore aux mises à jour des éléments à bord des véhicules.

Le cœur du module 4G sera fourni par Sequan et ACCO, deux spécialistes des circuits intégrés des modems 4G. Les deux PME Qualtera et Presto Engineering, respectivement actives dans l’analyse big data de données industrielles et dans les techniques de test et d’industrialisation de circuits intégrés, seront chargées d’optimiser le coût des composants développées dans le cadre de Felin et de vérifier leur fiabilité. Enfin, la PME Virtual Open Systems interviendra sur la partie virtualisation du projet.

À noter la participation de plusieurs universités et laboratoires de recherche dont notamment le CEA-LETI, le laboratoire de recherche IMS ainsi que le laboratoire XLIM-CNRS de l’université de Limoges.