Breaks 2015 : segment B (polyvalentes)

- Magazine N°203
549
Breaks 2015 : segment B (polyvalentes)

L’art du compromis

La culture du break s’accommode mal des petits modèles. Ce format automobile a besoin d’un minimum d’espace pour s’exprimer. Par conséquent, il n’est pas étonnant qu’il soit absent du segment A, mais aussi très faiblement représenté dans le segment B. Les rares propositions portent sur des modèles ayant eu systématiquement recours à l’allongement de leur carrosserie, et ce, afin d’accroître leur capacité de chargement ; quitte pour cela à s’affranchir de la limite supérieure de la catégorie.

La Clio Estate constitue un bel exemple de ce type de transformation. Renault lui a accordé une vingtaine de centimètres supplémentaires,...