Brevets : le secteur des transports encore en tête en 2018

Le palmarès annuel des demandes de brevets, publié par l’Inpi, révèle cette année encore le dynamisme du secteur des transports et de l’automobile en particulier, et témoigne des évolutions à l’œuvre.

997
Top 10 des déposants de brevets en nombre de demandes de brevets publiées auprès de l'Inpi en 2018. Source : Inpi
Top 10 des déposants de brevets en nombre de demandes de brevets publiées auprès de l'Inpi en 2018. Source : Inpi

Comme en 2017, le transport a représenté le principal sous-domaine technologique des demandes de brevets en 2018, selon l’étude annuelle de l’Inpi. L’institut a recensé 3 206 demandes dans ce sous-domaine, soit 21 % de la totalité des demandes, en hausse de 5,4 % par rapport à 2017 (3 042 demandes).

Ces demandes sont provenues à 70 % des 20 plus gros déposants de brevets avec 2 248 demandes publiées, dont 642 par le Groupe PSA, 533 par le Groupe Valeo, 255 par le Groupe Renault et 228 par Michelin.

En parallèle, 1 604 demandes de brevet ont été publiées en 2018 dans le sous-domaine des machines, appareils et énergie électrique, soit 11 % des demandes totales, contre 1 506 en 2017, dont 80 par PSA et 58 par Renault. Enfin, 1 170 demandes ont été enregistrées dans le sous-domaine des moteurs, pompes et turbines (8 %).

sous-domaines Inpi 2018
Sous-domaines technologiques des demandes de brevets publiées auprès de l’INPI en 2018 et part des 20 principaux déposants. Source : Inpi, traitement OPI 2019

Valeo et PSA en tête du classement

Sans surprise, les grands groupes restent en tête du classement général. Valeo et PSA ont dépassé de nouveau les 1 000 demandes publiées en un an, avec respectivement 1 355 et 1 021 demandes de brevets. Mais Suzuki et Nissan ont fait leur entrée au top 50 des déposants aux 24e et 26e places, avec respectivement 79 et 65 demandes publiées.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

De plus, certaines ETI et PME du secteur automobile ont tiré leur épingle du jeu. L’Inpi a ainsi enregistré 28 demandes pour le spécialiste des habitacles Trèves, ou encore 17 pour le fabricant de composants plastiques Novares. La PME MCE5 Development, qui travaille sur les futurs standards pour les moteurs automobiles et a été récompensée aux trophées de l’Inpi, a également déposé 7 demandes.