BTP : de la maintenance à la carte pour les véhicules

Pour l’entretien ou les réparations des véhicules de leur flotte, les décideurs du BTP font confiance à leurs concessionnaires et à leur garagiste habituel… ou tout simplement à la fiabilité du véhicule pour assurer la continuité de l’activité. Et en cas d’immobilisation, ils peuvent aussi se tourner vers la location courte durée.

- Magazine HS16
553
BTP : de la maintenance à la carte pour les véhicules

Pour la maintenance, des solutions peuvent aussi être trouvées du côté des contrats de location avec option d’achat : « Nous prenons le contrat de financement en LOA sur quatre ans mais nous gardons les véhicules cinq ans, tout en prolongeant le contrat de maintenance d’une année, explique Pascal Dupont, pour le spécialiste de la gestion de parcs MoPlus. Le véhicule garde alors sa valeur vénale sur le marché, tout en restant couvert pour la maintenance. Cela permet une linéarisation des coûts et reste globalement moins coûteux que la LLD, sans les problèmes liés à la restitution. Et nous faisons aussi durer le matériel plus longtemps...