Les artisans du BTP et du paysage sensibilisés au risque routier

Les instances représentatives des artisans du BTP et des paysages ont conclu un accord avec les organismes de sécurité routière pour renforcer leur accès à la prévention du risque routier.
953
BTP risque routier

Les artisans du BTP et du paysage vont bénéficier d’un accompagnement renforcé pour développer des actions de prévention du risque routier professionnel. Plus précisément, il s’agit des entreprises artisanales adhérentes de la CAPEB (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et de la CNATP (Chambre nationale des artisans des travaux publics et du paysage). Les termes de cet accompagnement figurent dans un accord de partenariat signé pour trois ans entre ces deux instances, l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail) et la DSR (Délégation à la sécurité routière).

Cet accompagnement vise notamment à renforcer l’information de ces entreprises du BTP et du paysage sur les outils à leur disposition pour améliorer la prévention du risque routier auprès de leurs salariés. Ces sociétés pourront par exemple signer la charte des « 7 engagements pour une route plus sûre ». Une charte qui rappelle des règles de base que les entreprises se doivent de respecter : absence de téléphone au volant, sobriété ou encore port de la ceinture de sécurité. La sensibilisation pourra également se faire lors d’événements comme les « journées de la sécurité routière au travail ».

Les artisans du BTP et du paysage « particulièrement exposés » au risque routier

Enfin, les artisans du BTP et du paysage bénéficiaires disposeront de matériels de sensibilisation à la sécurité routière, adaptés à leurs activités. « La Délégation à la sécurité routière (DSR) diffusera également le bilan annuel de l’accidentalité et communiquera régulièrement à la CAPEB, la CNATP et à l’IRIS-ST des données statistiques sur le sujet », indiquent les quatre signataires de l’accord.

« Les chefs d’entreprise et les collaborateurs des entreprises adhérentes de la CAPEB et de la CNATP sont des partenaires tout à fait essentiels pour la sécurité routière, estime Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière. Tous ces métiers sont très concernés par les déplacements routiers professionnels. Cette convention sera un outil formidable pour toucher et sensibiliser ces publics particulièrement exposés ».

PARTAGER SUR