Bump ouvre un hub de recharge électrique à Paris

Bump, jeune fournisseur de solutions de recharge pour véhicules électriques, a déployé son premier hub dans le 5e arrondissement de Paris. Ce hub sera suivi de cinq autres d’ici octobre 2021, avec une extension du réseau à d’autres agglomérations françaises dès 2022.
1398
Hub de recharge électrique Bump

Après Shell, c’est au tour de la société Bump d’ouvrir un hub de recharge pour véhicules électriques à Paris. Ce nouveau fournisseur de solutions de recharge, fondé en avril 2021, a en effet levé 2 millions d’euros pour financer le déploiement de trente hubs de recharge rapide en France. Ses principaux actionnaires sont le groupe Firalp, spécialiste des réseaux notamment électriques, et l’opérateur d’autopartage Otoqi.

Son premier hub est situé dans le 5e arrondissement de Paris et compte dix points de recharge rapide. Cinq hubs supplémentaires doivent être prochainement déployés : en juillet dans le 13e arrondissement, en août dans le 20e, en septembre dans le 11e et en octobre dans le 15e et le 17e. Les suivants seront installés dès 2022 dans d’autres agglomérations françaises. Une application mobile permet de vérifier l’état du réseau en temps réel et de réserver une borne. Le paiement peut s’effectuer sur place par carte bleue.

Zity et TopChrono déjà clients

Deux entreprises sont d’ores et déjà clientes : Zity, l’opérateur d’autopartage du groupe Renault qui gère 600 Zoé en circulation à Paris, Clichy et Boulogne-Billancourt (92) ; et la société de livraison express TopChrono dont la flotte compte actuellement 40 voitures électriques, 10 scooters électriques et 40 vélos cargos.

« Nous souhaitons faire évoluer notre parc de 500 utilitaires vers une majorité de véhicules « green » d’ici fin 2022, précise Quentin Dampierre, directeur général adjoint de TopChrono. Bump nous apporte une solution clé en main sur notre principal obstacle – la recharge – qui intègre la recharge sur site et la recharge en itinérance dans un même partenariat. »

De fait, la solution de Bump, baptisée « Charge on Demand », inclut l’accès à une infrastructure publique – les hubs –, mais aussi l’installation d’une infrastructure sans financement sur les sites des clients professionnels, avec une facturation au kilowattheure consommé. La société n’a en revanche pas communiqué sur ses tarifs.