Hydrogène : un premier bus en service en Île-de-France

Un premier bus 100 % hydrogène a rejoint la ligne 164 reliant Versailles à Jouy-en-Josas dans les Yvelines (78) et sera bientôt rejoint par un second véhicule, avec pour objectif de tester cette technologie sur une durée de 7 ans.

744
bus hydrogene
Source : Air Liquide

C’est finalement Île-de-France Mobilités qui a mis en service le 12 septembre le premier bus 100 % hydrogène sur une ligne commerciale de la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc, dans les Yvelines (78). Ce bus, de marque VanHool, circule sur la ligne 264 entre les communes de Versailles et Jouy-en-Josas. Il utilise la station de recharge déployée par Air Liquide aux Loges-en-Josas, qui lui permet de faire remplir ses cinq réservoirs de 39 kg en environ 20 minutes, pour une autonomie maximale de 300 km.

« Un second bus sera également mis en service au cours des prochaines semaines », précise Air Liquide. Les deux bus seront expérimentés pendant 7 ans. L’objectif : « Tester les performances de ce type de véhicule pour la consommation, l’autonomie, l’ensemble des coûts d’exploitation et les coûts de maintenance, ainsi que leurs tenues techniques sur une longue période », indique Île-de-France Mobilités qui soutient le projet à hauteur de 59 %. 32% sont financés dans le cadre du programme Européen 3Emotion et 9 % par la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc.

Ce déploiement fait partie du Plan Bus 2025 d’Île-de-France Mobilités qui vise à atteindre 100 % de bus propres d’ici 2025 en « zone dense » et dans toute la région d’ici 2029. D’autres sites sont dans la course et doivent lancer sous peu leurs premières lignes de bus à hydrogène comme le Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle et la ville de Pau.