Publi-Communiqué

Le succès des SUV renforce le numéro un

Déjà leader en 2015, Renault a consolidé ses positions en 2016 grâce aux SUV de la marque qui dynamisent encore davantage ses ventes. Tout comme ses crossovers, Renault continue de faire la course en tête.

1290
Renault CAPTUR, Renault KADJAR et Renault KOLEOS
Renault CAPTUR, Renault KADJAR et Renault KOLEOS

C’est une tendance lourde : depuis leur apparition, les SUV ont connu un succès retentissant. En France, un VP vendu sur quatre est un SUV. Et si cette part est moins élevée sur le marché des entreprises et des loueurs longue durée, elle s’accroît rapidement : entre 2015 et 2016, elle est passée de 10 à 12 %.

Avec une gamme complète de quatre crossovers, Renault profite à plein de ce dynamisme face à ses concurrents premium et généralistes. Sa pénétration sur le marché BtoB a gagné 0,5 point en 2016 et 70 % de cette croissance est à mettre au crédit des CAPTUR, KADJAR, KOLEOS et ESPACE. Fin 2016, les SUV représentaient 24 % des ventes de Renault aux entreprises et aux loueurs longue durée, contre 19 % un an plus tôt.

Un chiffre montre à quel point les SUV Renault sont plébiscités : à eux seuls, CAPTUR et KADJAR ont représenté 4,4 % des ventes aux flottes en 2016 – plus que l’ensemble des gammes de constructeurs comme Ford, Mercedes ou Opel. L’analyse segment par segment confirme un intérêt croissant des entreprises et des loueurs pour les SUV de Renault.

Un intérêt grandissant des flottes

Avec CAPTUR et KADJAR, le constructeur s’impose en tête des ventes de SUV sur les segments B et C. KADJAR, notamment proposé en version 4×4, offre ainsi un champ d’action particulièrement large. Présenté à Genève, le dernier CAPTUR monte en gamme et se décline dans une version Initiale Paris inédite.

Renalut Espace
Renalut Espace

Sur le segment D, Nouveau KOLEOS fera bientôt une entrée remarquée avec des attributs de véhicule haut de gamme. Enfin, sur le segment E, Nouvel ESPACE s’affirme en véritable crossover. Entre monospace et SUV, ce véhicule hors normes disponible en version 7 places séduit cadres dirigeants et professions libérales par ses qualités dynamiques et son design distinctif.

Le succès des SUV Renault conforte des résultats record sur le marché VP dans sa globalité : le groupe s’est adjugé 24,5 % du marché des flottes en 2016 (hors location courte durée). Le renouvellement de sa gamme et la poussée des SUV ont permis ce résultat.

Lancés en 2015, Nouvel ESPACE et KADJAR ont profité en 2016 d’une commercialisation en année pleine. Les dernières générations de MEGANE et de MEGANE Estate ont aussi stimulé les ventes. Parallèlement, CLIO et CAPTUR ont continué de séduire un grand nombre d’entreprises. Programmée pour juin, la commercialisation des Nouveaux KOLEOS et CAPTUR devrait encore renforcer cette avance.

Le Losange creuse l’écart

Sur les SUV du segment B à destination des flottes et très loin devant ses concurrents, CAPTUR occupe le rang de numéro un avec 32 % de pénétration. Sur les SUV du segment C, la marque au Losange réalise 18 % de parts de marché avec KADJAR, et a pris le leadership en 2016 face aux acteurs historiques.
Renault Espace arriere

Une croissance spectaculaire alors que Renault n’avait pas d’offre dans cette catégorie avant 2016. Toujours sur le segment C, Renault vend désormais deux fois plus de SUV que de monospaces, et cette carrosserie devance même les berlines.

Une performance d’autant plus exceptionnelle qu’il s’est vendu 1 500 SCENIC en janvier et février, quand Renault a mis à la route 6 000 unités dans cette catégorie.

Sur le segment E avec Nouvel ESPACE, Renault caracole en tête avec 25 % des volumes, quand le deuxième constructeur n’atteint que 7,4 %. Aujourd’hui, Renault couvre tous les besoins d’une car policy, avec des modèles sur mesure pour les entreprises et les loueurs longue durée.

Les SUV dans l’air du temps

Vincent Després
Vincent Després, directeur des ventes flottes, Renault

Depuis quelques années, les entreprises ont fait évoluer leur approche des carrosseries à référencer pour se rapprocher des attentes de leurs collaborateurs. Aujourd’hui, elles sont toujours plus nombreuses à adopter les SUV et Renault a su répondre à cette demande avec un design apprécié et les qualités natives de la marque comme le TCO compétitif, les faibles consommations et les valeurs résiduelles élevées.

Les SUV ne sont plus considérés comme des voitures différentes. L’offre de Renault est dans l’air du temps et séduit d’autant plus que son TCO reste équivalent à celui des berlines, breaks et monospaces. Les DRH et les directions financières apprécient les SUV pour motiver leurs collaborateurs à un coût compétitif. De plus, grâce à leur habitabilité, les SUV de Renault répondent aux critères d’utilisation des jeunes comme des familles.

Au-delà de leur propre succès, nos SUV inspirent toute la gamme. À titre d’exemple, Nouveau SCENIC adopte une carrosserie bi-ton, une ceinture de bas de caisse en forme de vague et des roues de 20 pouces, signes distinctifs de ces crossovers. Non seulement nos SUV rencontrent un succès grandissant auprès des flottes, mais ils irriguent l’ensemble du marché. »

PARTAGER SUR