La Callie, une Zoé autonome aussi douée qu’un pilote

Le groupe Renault a testé la Callie, une Zoé autonome capable de réaliser des manœuvres d’évitement aussi bien que des pilotes professionnels.

1232
Callie Renault

En s’appuyant sur les recherches du Dynamic Design Lab de l’université de Stanford, le Renault Open Innovation Lab, installé dans la Silicon Valley, a développé un système de conduite autonome de pointe sur une Zoé. Rebaptisé pour l’occasion « la Callie », le prototype est capable de gérer des situations extrêmes, aussi bien que un pilote professionnel. Des tests ont ainsi montré qu’une manœuvre d’évitement pouvait être effectuée avec le même taux de réussite que les meilleurs pilotes. Ces derniers ont d’ailleurs apporté leur concours pour les recherches du Dynamic Design Lab. Et leurs capacités ont servi de base de référence à l’élaboration des algorithmes.

La Callie en niveau 4

Pour Renault, ce programme de R&D vise à rassurer le public sur l’efficacité de la conduite autonome. Mais aussi à compléter ses acquis en matière d’assistance à la conduite (ADAS) et de sécurité des véhicules. Le Groupe Renault-Nissan-Mitsubishi ambitionne de devenir l’un des premiers constructeurs à proposer sur des véhicules de série une technologie de conduite autonome de niveau 4 (le conducteur n’a plus à reprendre en main le véhicule). Plus de quinze modèles avec différents niveaux d’autonomie devraient être lancés d’ici à 2022.