Cannes parie sur le courant

Cannes vient de renforcer sa flotte de véhicules municipaux avec 15 nouveaux véhicules électriques fournis par la société Newteon.

- Magazine N°136
483

« Dans deux ans, 25 % de nos véhicules municipaux rouleront à l’électricité. » Bernard Brochand, Député-maire de Cannes, a dévoilé la politique de sa ville en matière de flotte automobile pour les prochaines années, à l’occasion de la réception de quinze nouveaux véhicules fournis par le distributeur Newteon. 14 fourgons Porter Electrique Micro-Vett avec batteries au plomb, et une benne de même marque dotée de piles au lithium, qui vont renforcer un parc déjà très écologique (en remplacement de véhicules thermiques arrivés en bout de course) conçu en regard d’une politique axée sur l’environnement. Cannes est membre du Comité 21, sa mairie jouant les cartes du développement durable et de la réduction d’émission de C02. Un autre avantage non négligeable est également à l’origine de cette décision, avec le coût considérablement réduit du fonctionnement des nouveaux modèles, (le Porter revient à 1 € du km) et les aides apportées par l’ADEME (3 200 €/véhicule).

Aux quatre roues électriques, le parc municipal a ajouté une flotte de deux roues également électriques. Des scooters produits par Faam Roller, dont chacun a bénéficiés de 400 € de subvention.

L’ensemble s’inscrit dans un programme qui devrait permettre à l’horizon 2009 de disposer d’une flotte riche de 147 véhicules électriques, sur les 600 utilisés par la cité méditerranéenne, tous services confondus (ce qui représente un véhicule pour 120 citoyens). « C’est un calcul, a reconnu le maire, qui nous permet non seulement d’affirmer notre détermination, en faisant de nous des leaders en matière de développement durable, mais aussi, à moyen terme, de réaliser d’importantes économies. S’il y a un surcoût à l’achat, il est pondéré par les aides et par un coût d’exploitation qui ne peut aller qu’en diminuant, compte tenu de la hausse constante du prix des produits pétroliers. »

Le budget total de l’opération n’a pas été dévoilé, mais on sait d’ores et déjà que le kilométrage quotidien parcouru par les nouveaux véhicules sera vraisemblablement inférieur à leur autonomie (70 kilomètres pour les Porter, 120 kilomètres pour la benne). Ils devraient être employés à diverses missions, principalement en centre ville. Les deux roues sont plus particulièrement réservées à l’usage de la Police Municipale.

PARTAGER SUR