Car policy : du vert mais pas trop cher

C’est un constat avéré : les car policies des entreprises se sont beaucoup verdies ces dernières années. Mais pour les gestionnaires de flotte, l’impératif écologique n’est pas le seul critère de choix, loin de là. Il leur faut également tenir compte de l’usage des véhicules, de leur coût, de leur fiscalité mais aussi de l’offre des constructeurs.

- Magazine N°262
793
car policy 2020

La crise sanitaire a eu des répercussions sur la gestion des flottes au cours du premier semestre : avec de nécessaires suspensions des contrats, des livraisons de véhicules retardées ou encore des reports dans la création ou l’évolution des car policies.

« Pendant la crise sanitaire, toutes les livraisons de véhicules ont été gelées. Le redémarrage a pris plus de deux mois : le temps que les concessions mettent en place des protocoles sanitaires ou trouvent les convoyeurs. Et du côté des loueurs, il n’y a pas eu de propositions pour accélérer les processus de livraison. Il a fallu traiter directement avec les concessions », retrace Catherine...

PARTAGER SUR