Car policy 2020 : sous le signe du WLTP

Entre la mise en place du WLTP et des évolutions fiscales encore incertaines, les gestionnaires de flotte bouleversent les car policies sans vraiment mesurer l’impact de leurs décisions. Ce qui ne les empêche pas de multiplier les actions en changeant de prestataires ou en installant des outils de gestion. Illustration par l’exemple.

- Magazine N°253
2438
car policy 2020
(c) MC-PP

Loi d’orientation sur les mobilités, arrivée du WLTP, restriction d’accès dans les villes, fiscalité toujours plus lourde, l’écosystème des flottes se complexifie. « Aujourd’hui, nous cherchons les modèles les plus vertueux sur le critère du CO2 pour continuer à pouvoir pénétrer dans les villes. Ces contraintes réglementaires constituent un véritable casse-tête », réagit Alain Motz, secrétaire général d’Eurofeu, un spécialiste de la protection incendie à la tête d’environ 700 véhicules.

Le constat n’est pas très différent chez Veolia. Fort d’une flotte de 40 000 véhicules dont 18 000 dans l’Hexagone, le spécialiste de la gestion de l’eau, des...

PARTAGER SUR