Dossier Car policy 2023 : trouver le meilleur équilibre

Car policy 2023 : trouver le meilleur équilibre

Pour les gestionnaires de flotte, 2022 n’a pas été simple et 2023 ne le sera pas non plus, surtout lorsqu’il s’agit de concilier verdissement de la car policy et politique de réduction des coûts dans un contexte de hausse généralisée. Mais des pistes existent, comme en témoignent AC Environnement, Lyreco et Equans.
- Magazine N°284
1530
car policy

Malgré une situation économie incertaine, les responsables de parc n’en doivent pas moins verdir les flottes et revoir leur car policy en 2023. C’est le cas chez Equans France, spécialiste des services multi-techniques (énergie, industrie et numérique), à la tête de 16 000 véhicules dont 8 000 VP (4 000 véhicules de service et 4 000 de fonction) et de 8 000 VU. Equans vise ainsi le 100 % électrique à terme, avec l’objectif de 100 % de voitures de fonction « vertes » d’ici 2026, comme nous l’avions détaillé dans un précédent article.

Chez AC Environnement, spécialiste des diagnostics immobiliers, les motorisations alternatives, l’électrique...

Dossier Car policy 2023 : trouver le meilleur équilibre

PARTAGER SUR