Car policy – Écologique mais aussi économique

Au sein des entreprises et des collectivités, les car policies ne cessent d’évoluer au fil des années pour prendre en compte des impératifs bien sûr économiques mais aussi écologiques – deux notions intimement liées. Illustrations par l’exemple avec Lille et Mulhouse, ainsi qu’avec le spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate.

1476
Car policy - Écologique mais aussi économique

Baisse des dotations oblige, État, collectivités territoriales et autres entités administratives cherchent à optimiser leurs achats et réduire leurs frais de fonctionnement, dans le sillage des entreprises privées. Et les véhicules n’échappent pas à cette cure d’amaigrissement.

Comme d’autres municipalités, Mulhouse travaille depuis plusieurs années à rationaliser sa flotte. Mutualisée avec celle de son agglomération, celleci compte 750 véhicules. Outre ses 420 automobiles, fourgonnettes et fourgons, elle intègre 133 engins (véhicules agricoles, engins BTP, balayeuses, etc.), 104 poids lourds, 52 deux ou trois-roues et 41 remorques.

Des...

PARTAGER SUR