Publi-Communiqué

Car policy – Nouvelle Yaris : citadine, tricolore et séduisante

Produite en France à Valenciennes, la nouvelle Toyota Yaris Hybride affiche les émissions de CO2 parmi les plus faibles de sa catégorie. Plus efficiente, elle est également plus séduisante, plus sûre, plus confortable et plus plaisante à conduire.

1230
Nouvelle Yaris

Véritable étendard de Toyota dans l’Hexagone, la Yaris y représente 40 % de ses ventes. Disponible à la commande depuis octobre dernier, la nouvelle génération arrive sur les routes en juin prochain. Quatrième du nom, cette Yaris s’affirme comme un modèle entièrement inédit. Il ne s’agit pas d’un simple toilettage mais d’un véritable saut technologique et esthétique.

Le best-seller de la marque adopte ainsi la nouvelle plate-forme GA-B aux possibilités élargies afin de renforcer l’agrément de conduite. Plus basse, plus compacte, plus large, la Nouvelle Yaris apparaît plus dynamique, tout en affichant une longueur inférieure à 4 m. La citadine perd 5 mm par rapport à son aînée mais conserve la même habitabilité aux places arrière et avant, et un volume de coffre inchangé. La Yaris préserve donc ses qualités de compacité tout en arborant un profil tendu. Des roues arrière jusqu’à l’avant, les lignes de fuite donnent une impression de puissance. Avec ses tout nouveaux feux LED, elle adopte une empreinte lumineuse unique. Véritable réussite plastique, cette Yaris ne manque pas de susciter l’émotion.

La sécurité…

La quatrième génération de la Toyota Yaris a été développée pour être la citadine la plus sûre au monde. La berline compacte du constructeur bénéfice par exemple du nouveau système Toyota Safety Sense (TSS 2.5). Outre le freinage d’urgence, ce dispositif intègre le régulateur de vitesse adaptatif jusqu’à l’arrêt complet et ce, sur l’ensemble de la gamme. S’y ajoutent le maintien dans la voie et un airbag central entre le conducteur et le passager, des dispositifs qui aideront la Yaris dans l’obtention de la note maximale aux tests Euro NCAP devenus plus sévères en 2020.

À l’intérieur, la position de conduite renforce l’implication du pilote. Toyota a en effet développé un concept spécifique pour que le conducteur garde les mains sur le volant et les yeux braqués sur la route afin de contrôler le risque routier avec encore davantage d’efficacité. La Toyota Yaris est aussi l’un des seuls véhicules du segment B à s’équiper de l’affichage tête haute.

Toyota Yaris intérieurToyota Yaris… et le confort

La Nouvelle Yaris mise aussi sur le confort. Son écran central Toyota Touch s’est ainsi agrandi pour atteindre 10 pouces et s’interconnecte avec les autres sources d’informations du conducteur. Parallèlement et dans toutes ses versions, la Yaris intègre Apple Car et Android Auto. Un système audio JBL® assure la qualité acoustique sur les finitions haut de gamme. De leur côté, les finitions intérieures misent sur la qualité. Les matériaux ont été choisis avec le plus grand soin. Les contre-portes adoptent un feutre au toucher adouci et la planche de bord s’enrichit d’une mousse spécifique pour une ambiance encore plus chaleureuse.

Au-delà de ces atouts, la Toyota Yaris tire sa plus grande force de sa motorisation hybride. La citadine la plus vendue du constructeur se dote du système hybride 1.5 Dynamic Force de 114 ch. Cette technologie permet de rouler en mode tout-électrique pendant 80 % du temps d’utilisation, soit un gain de 30 % par rapport à la précédente génération. De plus, la Yaris peut atteindre 130 km/h sans aucune émission.

85 g/km en WLTP

Ce système Toyota hybride de quatrième génération associe une mécanique électrique à un bloc essence 1.5 l de 3-cylindres dont les performances font baisser les émissions de CO2 de la Yaris de 20 %. Grâce à ces avancées, la citadine Made in France affiche seulement 63 g/km de CO2 en cycle NEDC et 85 g/km selon le protocole WLTP, soit la meilleure performance du monde dans sa catégorie – à l’exception des modèles 100 % électriques. La rationalisation économique sans transiger sur le plaisir de la conduite et la sécurité : un argument de poids pour les entreprises.

UNE VÉRITABLE SUCCESS-STORY

Dès son arrivée sur le marché, la Toyota Yaris a remporté tous les suffrages. Élue Voiture européenne de l’année, elle a également obtenu le titre de Moteur de l’année en 2000. Première Toyota spécialement conçue pour l’Europe, la citadine s’est réinventée avec une deuxième génération lancée en 2005. Là encore, elle s’est distinguée en devenant la première voiture du segment B à obtenir cinq étoiles aux tests Euro NCAP. En 2012, la Yaris troisième du nom s’est imposée comme la première citadine proposée avec une motorisation hybride. Dans sa version WRC, la Yaris porte aussi les couleurs de Toyota dans le championnat du monde des rallyes et elle a donné naissance à une série limitée GRMN qui s’est vendue en un temps record. Depuis sa création, la Toyota Yaris s’est écoulée à plus de 4 millions d’exemplaires en Europe dont 500 000 unités dans sa configuration hybride.

UN SAVOIR-FAIRE TRICOLORE

La Toyota Yaris sort des lignes de production du site d’Onnaing près de Valenciennes où le constructeur emploie plus de 4 000 collaborateurs auxquels s’ajoutent les 820 salariés de ses équipementiers installés dans la même zone géographique. Depuis 2001, Toyota y a investi 1,4 milliard d’euros et 233 652 Yaris y ont été produites en 2017. Pour préparer le site à l’introduction de la nouvelle plate-forme Toyota New Global Architecture, 300 millions d’euros ont été investis et 300 emplois en CDI créés. Et près de 400 collaborateurs supplémentaires devraient rejoindre le site lorsque la pleine capacité de production de la Nouvelle Yaris sera atteinte. Depuis 2012, la Yaris a reçu chaque année le label « Origine France Garantie » délivré par le Bureau Veritas. L’organisme de certification français vérifie que le véhicule acquiert ses caractéristiques essentielles en France et que plus de la moitié de son prix de revient unitaire provient de sources hexagonales. La Yaris est bel et bien une citadine française.

PARTAGER SUR