Car policy : les projets pour 2019

Alors que les entreprises planchent sur les budgets pour 2019, les gestionnaires de flotte se penchent sur la car policy. Leurs objectifs sont connus : il va s’agir de réduire les coûts et de verdir les véhicules, en tenant compte de la fiscalité et du cycle WLTP. Ce qui suppose de faire évoluer les motorisations du parc mais aussi les modes de conduite.

- Magazine N°242
1872
car policy
© kitzcorner

Pour les gestionnaires de flotte en 2019, les enjeux majeurs resteront liés à l’évolution de la fiscalité, de moins en moins favorable au diesel compte tenu d’un alignement de l’essence sur le gazole d’ici 2022 ; mais aussi et surtout à l’arrivée de la norme WLTP, plus stricte et plus proche de la réalité que le cycle NEDC pour le calcul des émissions de CO2. Un cycle WLTP qui bouleverse les car policies et incite les gestionnaires de flotte à rechercher des véhicules émettant encore moins de CO2, alors que les véhicules essence, moins optimisés, sont en général plus émetteurs que les modèles diesel… Un véritable casse-tête !

Le groupe de BTP...