Carbox : l’autopartage s’invite dans les entreprises

Opérationnelle depuis quelques mois, la société Carbox propose des voitures de fonction en libre service à des entreprises franciliennes. Un service qui a déjà séduit les sociétés Sodexo et Icade.

- Magazine N°142
611
Alexandre Crosby et Benoît Chatelier, co-fondateurs de la société Carbox

Fonctionnant sur le principe du «Vélib», la location de voitures de fonction en libre-service réservée aux entreprises existe déjà aux Etats-Unis et en Allemagne. Depuis quelque mois, cette formule est également proposée en région parisienne par une toute jeune société, Carbox, codirigée par Benoît Chatelier et Alexandre Crosby. La spécificité de son offre réside dans le fait que les véhicules sont directement stationnés dans le parking des sociétés. Ils sont accessibles à tous les collaborateurs de l’entreprise cliente qui peuvent les utiliser à titre professionnel, mais également privé. Ce qui permet non seulement de satisfaire les besoins de l’entreprise en interne, mais aussi d’offrir un avantage social aux salariés dont le quotidien est amélioré. Un argument qui peut peser de tout son poids pour fidéliser les collaborateurs, voire en attirer de nouveaux, argumente d’ailleurs la société Carbox dont les interlocuteurs sont souvent des DRH.

Une alternative à la LCD et au recours aux taxis

Pour les entreprises, cette offre d’autopartage permet surtout d’éviter le recours intensif aux taxis ou aux loueurs courte durée, lesquels sont aujourd’hui les concurrents directs de la société Carbox. Le tout bien sûr, à des tarifs attractifs. « Cette solution de transport est, en moyenne, 70 % plus économe que l’utilisation des taxis et 30 % moins chère que les loueurs traditionnels », avancent les responsables de Carbox. Et d’ajouter que cette solution est également une excellente alternative à la gestion fastidieuse des voitures de service en pool (entretien, carburant, réservation…). En pratique, la société Carbox détermine avec chaque client le nombre de véhicules proposés en libre service, ainsi que leur niveau d’équipement. Il compose ainsi lui-même sa flotte. Seul impératif : le niveau d’émission des véhicules. Toutes les voitures mises à disposition par Carbox rejettent en effet moins de 120 grammes de CO2 par kilomètre. Une particularité qui lui a permis de bénéficier du soutien de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). La flotte proposée à la location en libre-service va ainsi de la citadine « passe-partout » (de type Citroën C3) à la Mini Cooper, en passant par la Fiat 500.

«Business» ou «Perso»

Côté réservation, la procédure est assez simple. Chaque entreprise bénéficie d’un outil de réservation en ligne personnalisé, intégré généralement à son Intranet. Les utilisateurs peuvent s’y inscrire librement pour profiter du service. Deux types de réservations leur sont proposées : Business ou Perso. Pour bénéficier de la première formule, l’entreprise doit leur avoir accorder une autorisation de déplacement. Si tel est le cas, ils accèdent alors très simplement au véhicule réservé, avec comme seul «sésame» le badge d’accès qu’ils utilisent chaque jour pour entrer dans leur entreprise. Les papiers et la clé du véhicule sont pour leur part fournis dans la boîte à gants. Sur le tableau de bord figure également un bouton d’appel permettant de joindre à tout moment le service client de Carbox. De quoi prendre la route en toute tranquillité…

Forfaits à l’heure et au kilomètre

Côté tarifs, la location «Business » est facturée, en moyenne, à raison de 3,50 euros par heure et 25 centimes du kilomètre à l’entreprise. Et ce, pour des modèles de type Mini ou Fiat 500 équipées haut de gamme (GPS, autoradios CD/MMP3, kit main libre, climatisation…). Pour les réservations à titre «Perso», les collaborateurs n’ont pas besoin d’autorisation préalable et la facturation se fait au forfait. En plus du forfait kilométrique, il faut compter par exemple 2 € pour un déjeuner entre 12h et 14 h,6 € pour une journée et 35 € pour s’échapper le temps d’un week-end. A noter que ces tarifs incluent l’essence, l’assurance, l’entretien et le nettoyage du véhicule.

A ce jour, Carbox a déjà séduit Sodexo, Icade et le centre d’affaires des Bureaux de la Colline à Saint-Cloud (92) qui ont conclu des contrats de 24 mois. Deux autres contrats seront bientôt annoncés. Soutenue depuis avril par le fonds d’investissement NCI Gestion, l’entreprise veut placer 500 voitures dans les 5 ans et se déployer, à terme, dans d’autres grandes agglomérations françaises. Benoît Chatelier précise cependant que sa société peut déjà proposer ce service « partout en France ». Dont acte !

PARTAGER SUR