Volkswagen : une première usine de cellules de batteries

Avec l’inauguration du site de Salzgitter, le groupe Volkswagen se lance dans la production à grande échelle de cellules de batteries.
1150
Volkswagen inaugure sa première usine de cellules de batterie à Salzgitter, en Allemagne. ©Volkswagen
Volkswagen inaugure sa première usine de cellules de batterie à Salzgitter, en Allemagne. ©Volkswagen

Le groupe Volkswagen a inauguré sa première usine de cellules de batteries à Salzgitter (Allemagne). La production débutera en 2025. À cette occasion, Volkswagen a créé la société PowerCo. Celle-ci prendra en charge l’ensemble des activités liées aux batteries pour véhicules électriques.

Le groupe prévoit d’investir plus de 20 milliards d’euros dans le développement de ce secteur d’activité d’ici 2030. Objectifs : générer un chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 milliards d’euros et employer jusqu’à 20 000 personnes en Europe.

Volkswagen promet six gigafactories de batteries en Europe

Basée à Salzgitter, PowerCo gérera dès le départ les opérations internationales, le développement de la technologie des cellules, l’intégration verticale de la chaîne de valeur et la fourniture de machines et équipements aux usines. Par la suite, d’autres produits sont prévus, tels que des systèmes de stockage de grande capacité pour le réseau énergétique.

Après Salzgitter, PowerCo va décliner d’autres usines de cellules à travers l’Europe, notamment une prochaine à Valence en Espagne. Au total, six gigafactories d’une capacité totale de 240 GWh devraient être opérationnelles sur le Vieux Continent.

Pour ses usines de batteries, Volkswagen se transforme en profondeur

Pour Volkswagen, Salzgitter inaugure un nouveau concept d’usine de cellules de batteries, qui servira de référence et de modèle pour les suivantes. Le site fixe d’ores et déjà de nouvelles normes en termes de durabilité et d’innovation. Sa transformation ne concernera pas seulement les équipements, les bâtiments et les infrastructures ; s’y ajouteront les produits, les processus et l’informatique.

Ainsi, le groupe Volkswagen s’apprête à convertir plusieurs de ses usines pour les adapter rapidement à l’ère de l’électro-mobilité. Chacune fonctionnera à 100 %, avec de l’électricité provenant de sources renouvelables, et sera conçue pour un futur recyclage en circuit fermé.