• Mots clés connexes
  • CES

CES 2018 – Mobilité autonome : les projets de Nissan et de la Nasa

À l’occasion du CES 2018 à Las Vegas, le constructeur japonais et Ames Research Center de la Nasa ont signé un nouvel accord de collaboration pour la recherche et le développement technologique de services de mobilité autonome.

1572
Nissan Nasa - Nissan Seamless Autonomous Mobility
Nissan Seamless Autonomous Mobility (c) Nissan

L’Ames Research Center de la Nasa collabore déjà depuis 2015 avec Nissan Amérique du Nord, dans le cadre d’un partenariat de cinq ans. Leur objectif : développer des technologies de conduite autonome qui serviront aussi bien aux rovers envoyés sur d’autres planètes qu’aux futurs véhicules grand public.

Trois ans après, l’accord signé durant le CES 2018 a élargi le champ d’activité du projet pour sa phase finale qui se terminera en 2019. Désormais, les deux partenaires travailleront également à la conception de services de mobilité autonome.

De l’exploration spatiale à la gestion de flottes autonomes

Plus précisément, ils vont améliorer la plateforme de gestion de flottes de véhicules autonomes SAM (pour Seamless Autonomous Mobility), lancée par Nissan lors du CES 2017. Elle a été conçue à partir du logiciel VERVE (Visual Environment for Remote Virtual Exploration), utilisé par la Nasa pour visualiser et superviser les robots interplanétaires, qui doivent se déplacer dans des environnements imprévisibles et incertains.

Maarten Sierhuis, directeur du Nissan Research Center dans la Silicon Valley
Maarten Sierhuis, directeur du Nissan Research Center dans la Silicon Valley. (c) Nissan

« Notre objectif est de déployer SAM pour aider les organisations tierces à intégrer en toute sécurité une flotte de véhicules autonomes dans des environnements urbains imprévisibles, par exemple les services de covoiturage, le transport en commun ou les services de logistique et de livraison, a déclaré Maarten Sierhuis, directeur du Nissan Research Center de la Silicon Valley. La phase finale de notre accord de recherche avec la Nasa nous rapprochera de cet objectif et nous permettra de tester SAM dans le cadre d’un démonstrateur sur voie publique. »

Un projet qui s’inscrit dans la stratégie du constructeur « Nissan intelligent mobility », dont le troisième axe est consacré aux technologies d’infrastructures intelligentes (Intelligent integration).

PARTAGER SUR