CES de Las Vegas 2023 : un vrai salon de l’auto !

Avec plus de 100 000 visiteurs pour cette édition 2023, le CES de Las Vegas, grand rendez-vous mondial de la tech, a repris des couleurs. Et l’automobile y a pris une belle part avec des concepts cars spectaculaires, des technologies avancées et nombre d’exposants, entre constructeurs classiques, équipementiers et start-ups. En voici le bilan.
6900
CES de Las Vegas 2023

L’automobile est devenue un objet connecté comme un autre. Électrique, connectée et autonome : elle a de quoi séduire un public professionnel très « geek ». Et pour cette édition 2023 d’un salon high-tech comme le CES, voici l’automobile au centre du jeu.

À commencer par une marque qui n’est pourtant pas diffusée aux États-Unis, Peugeot. En effet, Carlos Tavares, patron du groupe Stellantis a donné une des conférences d’ouverture du CES. Il y a parlé business et du recul du marché dû aux prix élevés des voitures électriques. Il a aussi présenté un spectaculaire concept-car, la Peugeot Inception. Cette longue limousine électrique d’environ 5 m est conçue pour donner les clés des futurs modèles de la marque. Elle est basée sur la nouvelle génération de plate-forme électrique nommée STLA (prononcer « Stella »). Avec une fiche technique ambitieuse : soit pas moins de 680 ch et 800 km d’autonomie.

Peugeot lance son Inception au CES 2023

Le design de cet Inception, avec une face avant plutôt agressive contrastant avec des lignes fluides, donne une idée de l’évolution de la marque à l’avenir, tout comme l’habitacle de l’auto. Sa canopée de 7,25 m2 relève bien sûr du concept pur. Mais l’ergonomie de l’habitacle, avec un volant carré commandant une direction entièrement électrique, pourrait arriver plus vite qu’on ne pense. Il intègre aussi les commandes d’habitude réparties sur les commodos. Pour leur part, l’affichage des informations de conduite est projeté sur un cylindre translucide. Autre concept d’une marque du groupe Stellantis, très américain lui, le pick-up RAM 1500 Revolution BEV Concept. Naturellement électrique, il peut se recharger par induction.

Autre marque à donner une conférence lors de ce CES 2023, BMW avec son patron Oliver Zipse. Ce dernier a dévoilé le concept i Vision Dee. Un concept qui donne, là aussi, un avant-goût de la prochaine génération 100 % électrique Neue Klasse. Sobre dans ses lignes de petite berline 4 portes, le concept s’autorise une fantaisie avec ses panneaux e-ink. Leur atout : changer la couleur de la carrosserie à la demande.

BMW en couleurs

Une technologie qui devrait venir en série pour certains éléments comme la calandre, afin de modifier le « visage » de l’auto. L’habitacle minimaliste se passe ici de tout écran, privilégiant la projection d’un affichage tête haute à géométrie variable à la base du pare-brise. Une solution qui sera reprise en série. Entre informations basiques et projections XXL sur tout le pare-brise à l’arrêt (en pause recharge), le conducteur a le choix avec une commande à cinq positions sur la planche de bord.

Chez Volkswagen, la future berline iD.7 se montrait sous un camouflage luminescent laissant deviner des lignes plus classiques que les autres modèles de la lignée. Parmi les constructeurs classiques, Mercedes a profité du CES pour annoncer le lancement de son réseau de recharge haute puissance.

Une voiture solaire

Pour leur part, les Néerlandais de Lightyear misaient sur leur voiture solaire. Celle-ci permet d’espacer les recharges électriques et de gagner en autonomie et en budget d’utilisation. Nous avons pu voir cette dernière (mais pas la photographier), très prometteuse. Son tarif : environ 40 000 euros, pour un lancement prévu en 2025.

Le vietnamien Vinfast était également de la partie, avec pour nouveauté une gamme de… vélos électriques très design. Enfin, les Turcs de Togg occupaient un immense stand, étrangement sans véhicule. Leur objectif : mettre en avant l’expérience client qu’ils souhaitent offrir. Enfin, Circle montrait sa petite voiture destinée à l’autopartage parmi les stands des start-ups de la French Tech.

Les équipementiers, source d’innovation

Un tel salon offre aussi aux constructeurs l’occasion de faire le tour des dernières innovations de leurs équipementiers. Valeo misait sur Cyclee, un système de moteur/boîte automatique haut de gamme pour les vélos électriques, couronné d’un prix de l’innovation du CES. Continental montrait un système d’identification du conducteur mis au point avec Trinami. Ce dispositif fonctionne à la manière de la reconnaissance faciale des iPhone.

ZF, de son côté, présentait une ceinture de sécurité chauffante. Selon l’équipementier allemand, cet équipement réduit les besoins de chauffage et fait gagner 15 % d’énergie électrique. Harman mettait pour sa part en avant un boîtier électronique interchangeable pour l’info-divertissement du véhicule, autorisant une mise à jour technique au cours de sa vie. Quant aux Français d’Arkamys, ils proposaient l’intégration du son immersif Dolby Atmos dans l’habitacle, en collaboration avec Pioneer. L’innovation se loge décidément dans tous les domaines automobiles au CES.

PARTAGER SUR