Charles Poutiers, groupe La Poste : « L’électrique est aussi une affaire de RSE »

Avec 8 100 véhicules électriques sur un total de 29 000 véhicules en flotte, le groupe La Poste a fait le choix de l’électrique. Et ce choix n’a pas seulement une dimension économique.
- Magazine N°264
1315
Charles Poutiers, Groupe La Poste

Charles Poutiers est directeur technique au sein du groupe La Poste.

« Pour départager le TCO des différents types de motorisations, il convient avant tout de prendre en compte l’usage des véhicules. Par exemple, pour qu’un véhicule 100 % électrique soit rentable, il faut qu’il roule beaucoup. C’est le seul moyen de compenser son coût d’investissement initial qui reste largement supérieur à celui d’un thermique, entre + 50 % et + 100 % selon les modèles. Les économies se font ensuite sur les coûts de l’énergie – l’électricité restant moins chère que le carburant – et sur les coûts de maintenance, nettement plus avantageux avec l’électrique.

L...

PARTAGER SUR