Château de Versailles : le parc électrique

Versailles a été l’un des premiers établissements culturels à effectuer un bilan carbone en 2009, puis une étude de mobilité en 2010. Le verdissement de la flotte a débuté en 2012 avec la vente des diesel et l’achat d’hybrides. Aujourd’hui, l’électrique, les modes de transport doux et le fonctionnement en pool se veulent les grands axes de travail.

- Magazine N°229
1621
Château de Versailles
© Didier-Saulnier

« Nous bénéficions d’un partenariat avec Renault depuis trois ans, il vient d’être renouvelé pour une période de trois ans », souligne d’emblée Thierry Gausseron, administrateur général de l’Établissement public du Château de Versailles. Déjà grand mécène de Versailles, le constructeur met cette fois-ci à disposition 27 véhicules essentiellement électriques : 6 Zoé, 10 Twizy et 9 Kangoo Z.E.

Les Zoé sont utilisées par les personnels administratifs et les directions ; une demi-douzaine des Kangoo Z.E. est réunie en pool et aussi employée par les services. Enfin, les Twizy, sérigraphiés au logo du Château, sont confiés principalement aux services...

PARTAGER SUR