Témoignage de Christian Gardin, ville de Lyon : « Simplifier l’utilisation des pools pour renforcer l’adhésion »

Pour baisser les coûts de ses 828 véhicules, la Ville de Lyon a choisi de mettre en pool un certain nombre d’entre eux. Avec une démarche structurée et des résultats à la clé.

- Magazine N°219
1013

Christian Gardin est directeur du service logistique, garage et festivités, de la ville de Lyon.

« Nous avons diminué le parc de 70 véhicules entre 2007 et 2015 grâce à la mutualisation par les pools, se félicite Christian Gardin. En réalisant un diagnostic global de la flotte et des kilométrages parcourus, nous essayons de basculer systématiquement en pool les véhicules qui roulent moins de 3 000 km par an. »

Aujourd’hui, la collectivité locale dispose de deux pools opérationnels de 35 véhicules et deux autres sont en cours de déploiement. La difficulté réside dans la fragmentation des usages répartis sur un ensemble de trente sites. La mise en place d’un pool ne devient en effet intéressante qu’à partir d’un seuil de cinq véhicules.

« Nous avons simplifié au maximum l’usage des véhicules en pool pour renforcer l’adhésion des collaborateurs en affectant des agents pour l’entretien, le nettoyage et le plein en carburant. La réservation est automatisée et le système de boîtes à clés permet d’avoir une demi-heure de battement pour la prise du véhicule et de la même durée pour sa restitution, ce qui offre une ergonomie d’utilisation optimale », détaille Christian Gardin.

La flotte en chiffres de la ville de Lyon

• 828 véhicules en achat, dont 373 VP, 199 VUL, 140 VL, 42 camions, 74 deux-roues