Didier Dupeyron, CHU de Grenoble : « Pas de solution pour les véhicules spécifiques »

Le CHU de Grenoble a commencé à intégrer plus de modèles électriques, hybrides et GNV. Mais il n’a pas de solution pour les véhicules spécifiques, nombreux dans la flotte.

- Magazine N°244
1074
Didier Dupeyron, responsable du parc automobile, CHU de Grenoble

Didier Dupeyron est responsable du parc automobile du CHU de Grenoble.

« Notre flotte est très diversifiée, des VP, des VU, des poids lourds, des ambulances mais aussi de nombreux véhicules spécifiques qui en constituent près du tiers. Ces derniers sont par exemple utilisés pour la collecte des prélèvements. Or, compte tenu des nouvelles règles de circulation urbaine de la métropole, il va falloir changer les motorisations de nos véhicules, ce que nous avons commencé de faire. Mais c’est difficile pour les véhicules spécifiques car il n’en existe pas qui fonctionne au GNV, à l’électricité ou à l’hydrogène. C’est l’une des difficultés majeures...

PARTAGER SUR