Chute des ventes de VP aux entreprises

Les immatriculations de véhicules particuliers au sein des entreprises ont affiché une baisse de 10 % sur les deux premiers mois de l’année, comparé à 2016.

1179
marche entreprise

Après un démarrage difficile en janvier (voir notre brève), les ventes aux entreprises ont continué de stagner en février. Selon les chiffres de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE, Arval), il y a eu 118 200 immatriculations depuis le début de l’année sur le marché, VP et VU confondus. Les ventes ont régressé de 3,8  % sur les deux derniers mois par rapport à 2016.

Cette baisse est due aux chiffres de février 2017 : 60 298 unités vendues (VP + VUL), soit – 10 % comparé à février 2016, avec toutefois un jour ouvré de moins. L’OVE nuance toutefois ces données, en précisant que « la base de comparaison des deux premiers mois de 2016 était exceptionnellement élevée puisque l’on était à l’époque sur une hausse de 12,7  % en cumul, avec un jour ouvré de moins ».

Les VP en cause

Comme en janvier, février a été porté par les ventes de VUL. Les immatriculations ont augmenté de 5,5 % sur le cumul des deux mois, avec 51 656 unités. Le marché s’est affiché en hausse sur l’ensemble des motorisations. À l’inverse, le marché du VP a poursuivi son recul avec 66 544 unités immatriculées depuis le début de l’année, soit – 10 % comparé à 2016.

Le diesel gagne des parts de marché

Si les nouvelles mesures fiscales pourraient justifier cet attentisme des décideurs d’entreprise (voir notre dossier), elles ne semblent toujours pas impacter les ventes de diesel. Au contraire, cette motorisation a même renforcé sa part de marché : elle est passée de 85,2 % pour la période janvier-février 2016 à 86,9 % fin février 2017, VP et VUL confondus. De même, la déductibilité progressive de TVA pour l’essence n’a pas encore porté ses fruits : les mises à la route de VP et VUL essence ont diminué de 18,9 % sur le cumul des deux mois par rapport à 2016.

En revanche, février a confirmé le déclin des hybrides non rechargeables : avec 2 709 immatriculations (VP et VUL) depuis le début de l’année, les ventes ont marqué un recul de 11 %.

 Immatriculations VP Immatriculations VUL
Janvier-février 2017 Progression Janvier-février 2017 Progression
Immatriculations totales 66 544 -10,0 % 51 656 5,5 %
Diesel 52 817 -8,0 % 49 911 5,4 %
Essence 10 245 -20,7 % 956 7,5 %
Électrique 846 43,4 % 603 3,0 %
Hybrides (simples et rechargeables) 2 610 -13,1 % 99 130,2 %
Source : OVE, Arval
Part de marché sur la période janvier-février 2017 VP VUL
Diesel 79,37 % 96,60 %
Essence 15,40 % 1,85 %
Hybrides (simples et rechargeables) 3,92 % 0,19 %
Électrique 1,27 % 1,17 %
PARTAGER SUR