Citadines 2015 : un autre regard sur la ville

Pour travailler au cœur des agglomérations, les transports en commun ne représentent pas toujours la panacée. Dans les zones urbaines, les citadines prennent alors le relais avec efficacité, en jouant de leur petite taille et de leur maniabilité. Voici un inventaire, constructeur par constructeur, d’une offre essentiellement disponible en essence.

- Magazine N°204
1160
Citadines 2015 : un autre regard sur la ville

En guise de préambule et afin d’éviter toute confusion des genres, précisons les contours de l’appellation « citadine ». Par définition, une citadine est appelée à exercer ses talents dans nos cités. Ce cadre d’utilisation détermine à lui seul les limites de son encombrement. Dans un univers où quelques centimètres en trop peuvent invalider la prise d’un stationnement, un gabarit restreint se révèle primordial. Celui des citadines s’inscrit en longueur dans moins de 3,60 m. Le segment A (dénommé également B1) se trouve régi par cette caractéristique commune. Au-delà de 3,60 m (et jusqu’à 4,10 m), on bascule dans le segment B (ou B2) regroupant...

PARTAGER SUR