Citroën Berlingo : évolution réussie

Le Berlingo de Citroën se met à l’Euro 6 et s’offre de nouveaux équipements. Sans perdre de son confort, de son agrément de conduite et de son espace à bord.

977
Citroën Berlingo : évolution réussie

Il faut avoir l’œil, et le bon, pour différencier cette génération de Berlingo de la précédente. Reste que cette fourgonnette demeure l’une des plus élégantes du marché et que son dessin très réussi dès le lancement résiste bien aux années.

Les plastiques et leurs assemblages se situent dans la moyenne. La place à bord reste toujours aussi importante pour accueillir deux adultes. De nombreux rangements sont présents tout comme certaines astuces, tel ce petit crochet au niveau des genoux du passager pour accrocher un sac à bandoulière.

Mais ce sont les normes Euro 6 qui ont poussé Citroën à faire évoluer son Berlingo, avec un moteur essence 1.6 l VTi 98 ch (BVM5, 149 g de CO2) et cinq versions du diesel BlueHDi 1.6 l : 1.6 l BlueHDi 75 ch (BVM5, 110 g) ; 1.6 l BlueHDi 100 ch (BVM5, 110 g) ; 1.6 l BlueHDi 100 ch Stop & Start (BVM5, 108 g ; avec boîte pilotée à 6 rapports ETG6, 106 g) ; 1.6 l BlueHDi 120 ch Stop & Start (BVM6, 114 g).

Ces mécaniques BlueHDi font appel à de l’AdBlue pour respecter les normes Euro 6.

Avec sa très belle homogénéité, le 1.6 l BlueHDi 100 ch sera sans aucun doute la motorisation la plus appréciée. Cette version 100 ch est aussi beaucoup plus polyvalente que la 75 ch et moins coûteuse que la 120 ch. Cette dernière se justifie si l’on abat beaucoup de kilomètres sur voie rapide ou autoroute.

L’insonorisation se montre satisfaisante et les excellentes qualités routières, pour le confort et la tenue de route, font du Berlingo un compagnon agréable au quotidien. Sans le Stop & Start, la consommation moyenne normalisée s’élève à 4,3 l/100 km (4,2 l avec) ; dans la réalité, lors de notre essai, elle tournait à un peu plus de 5 l, une valeur tout à fait satisfaisante. Comptez à partir de 21 060 euros HT pour ce 1.6 BlueHDi 100 ch.