Citroën C-Zéro, séduisante mais chère

Premiers tours de roues « in situ » pour la C-Zéro. Si l’agrément de conduite est au rendez-vous, l’autonomie reste limitée à 60 km et le prix de vente très élevé.

- Magazine N°164
483
Citroën C-Zéro, Séduisante mais chère

Citroën avait choisi la ville très écolo de Malmö, en Suède, pour la présentation de sa C-Zéro et, en cette mi-octobre, l’hiver pointait déjà : température à peine supérieure à 0° C, luminosité diminuée… Un cadre parfait pour essayer cette citadine 100 % électrique dérivée de la Mitsubishi i-Miev.

Chauffage à fond, phares activés, conduite urbaine : les batteries données pour 150 km d’autonomie étaient largement sollicitées, comme dans un plein hiver parisien. Mais avant d’avoir épuisé toute son énergie, il faut bien avouer que cette C-Zéro est très agréable à conduire en ville ou sur voies rapides (vitesse maxi de 130 km/h), avec des accélérations franches et immédiates au feu rouge et des reprises très correctes. Les améliorations apportées par les ingénieurs de PSA sur la gestion électronique de l’énergie (course à la pédale divisée en deux : première moitié « éco », seconde « dynamique » ; boîte auto simplifiée à trois positions et récupération au freinage) en font une voiture simple et efficace à utiliser.

Une autonomie réelle de 60 km

En enchaînant les accélérations dans le trafic, les arrêts aux feux rouges, les dépassements et quelques kilomètres du périphérique de Malmö, nous avons apprécié le confort à bord, les suspensions bien calibrées malgré le poids total (1 120 kg à vide dont 250 de batteries), la vivacité de comportement malgré une prise de roulis importante et le plaisir de rouler silencieusement.

Mais ce qui préoccupe le conducteur – et tout futur possesseur – c’est la vitesse à laquelle l’aiguille du niveau des batteries diminue. Et là, pas vraiment de surprise : les 20 premiers kilomètres se traduisent par un « réservoir » déjà vidé du tiers de sa capacité. Un rapide calcul laisse donc 40 km d’autonomie, soit un total de 60 km en usage « normal » l’hiver. Et Citroën a beau tenter de nous convaincre que les conditions ne sont pas idéales, ce sont bien celles de tout un chacun à partir du mois de janvier prochain, date de livraison de la C-Zéro.

Le bilan est donc à l’image des électrons : positif et négatif. Pour mieux convaincre, Citroën aligne les arguments commerciaux avec une garantie de 5 ans/200 000 km, un prix de location de 459 euros mensuels sur quatre ans, puis 260 euros mensuels sur les quatre années suivantes.

Citroën C-Zéro

Notre avis

BIEN

• Performances en ville

• Silence et confort

• Pollution à la source = 0

 

À REVOIR

• Prix très élevé

• Autonomie réelle de 60 km

• Recharge en 6 h (220 V/16 A)

PARTAGER SUR