Citroën C4 2021 : future compacte « crossover »

En choisissant un design mêlant les genres pour sa nouvelle C4, Citroën veut rebattre les codes du segment des berlines compactes. Avec aussi une ë-C4 100 % électrique.

2969
Citroën C4

Face au redémarrage de l’activité automobile et à l’intérêt de la clientèle pour la nouveauté du produit, Citroën a révélé quelques photos de sa future compacte C4, accompagnées d’un court texte sans aucun détail technique ni gammes ni tarifs. On pourra tout du moins souligner le design adopté qui veut s’émanciper du style classique de la berline : une face avant typée SUV, une ligne de toit qui tombe rapidement vers l’arrière à la façon d’un crossover « coupé », une garde au sol élevée et un habillage de protections plastiques noir sur tout le bas de caisse. Bref, Citroën s’inspire de feue sa DS 4 ou encore d’une lointaine GS.

Pas d’hybridation mais de l’électrique

Pour le reste, on sait seulement que sa plate-forme CMP est celle des Peugeot 2008 (voir l’essai) ou Opel Corsa (voir notre essai) du segment inférieur des citadines mais avec un allongement maximal (jusqu’à 4,20 m ou plus). Moins coûteuse que la plate-forme EMP2 des Citroën C5 Aircross ou Peugeot 3008, cette plate-forme n’accepte que les petits moteurs essence et diesel mais pas d’hybridation rechargeable. En revanche, la motorisation électrique des 208/2008 et Corsa sera au catalogue pour la Citroën ë-C4 100 % électrique. On en saura un peu plus le 30 juin prochain mais il faudra attendre la fin 2020 pour passer commande.

PARTAGER SUR