Le Citroën C5 Aircross serre les prix !

Lancé au Mondial de Paris en octobre prochain, le C5 Aircross, le nouveau SUV de Citroën, débutera à 28 300 euros TTC avec le 130 ch essence à 119 g en Business.

2190

Révélé avant l’été (lire notre premier galop d’essai), le Citroën C5 Aircross (longueur 4,50 m) en dit un peu plus sur ses prix et sa gamme. Ainsi, pour les entreprises et sociétés, son prix d’accès de 28 300 euros TTC est basé sur le 1.2 l PureTech essence en boîte manuelle de 130 ch qui n’émet que 119 g, excellent pour la catégorie. Un Peugeot 3008 en tous points comparables (ils partagent tout d’ailleurs) est facturé 1 300 euros de plus.

La finition Business + est facturée 31 700 euros avec ce moteur. Plus conséquent, le 1.6 l PureTech de 180 ch est livré avec la boîte automatique EAT8 alors que le CO2 s’envole à 129 g pour un prix de 35 700 euros en Business + (malus de 253 euros).

Le Citroën C5 Aircross en diesel

Pour les motorisations diesel du SUV compact aux chevrons, l’offre est plus large. Elle commence avec le 1.5 BlueHDi de 130 ch boîte manuelle qui pointe à 106 g seulement et 30 700 euros en Business (le 3008 équivalent est à 32 200 euros). La boîte auto EAT8 ne modifie pas le CO2 et nécessite 1 900 euros supplémentaires à finition identique (+ 2 200 euros chez Peugeot). De la même façon, la finition Business + est facturée 34 100 euros pour le 130 ch boîte manuelle et 36 000 euros pour la boîte auto.

Enfin, le 2.0 BlueHDi de 180 ch passe à 124 g (malus de 90 euros), obligatoirement en boîte auto EAT8 et Business + pour un prix de 38 600 euros coiffant la gamme. Précisons que les fameuses suspensions à butées hydrauliques progressives sont de série sur tous les modèles.

Citroën C5 Aircross

PARTAGER SUR