Citroën électrifie l’île grecque de Chalki

Citroën a déployé une flotte de six véhicules électriques sur l’île grecque de Chalki dans le cadre d’un projet local de transition vers une économie décarbonée.
917
Citroën Chalki

Avec Citroën, Chalki va devenir la première « éco-île » grecque à proposer une flotte publique 100 % électrique. En tant que partenaire, le constructeur soutient le projet qui vise à transformer ce petit territoire en un laboratoire pour une mobilité durable, sans émission de gaz à effet de serre.

Six modèles Citroën zéro-émission ont ainsi déjà été déployés sur place via l’importateur grec de la marque, Syngelidis. Il s’agit de véhicules utilisés pour les services publics, à savoir : deux Ami pour la police et les garde-côtes, deux ë-C4 et un ë-Spacetourer pour la municipalité. Un ë-Jumpy sera également livré à la Communauté énergétique de Chalki.

Chalki : 100 % de véhicules Citroën électriques

Certains de ces véhicules seront donnés à la collectivité à l’issue d’un leasing gratuit de 48 mois. « Nous nous engageons à rendre l’électrification accessible à tous et sommes très fiers de contribuer à la transformation de Chalki en une île qui sera autonome, connectée et durable », a déclaré Vincent Cobée, directeur général de Citroën.

Citroën et ses partenaires indiquent qu’ils mettront tout en œuvre pour que les véhicules électriques ne fonctionnent qu’avec de l’énergie renouvelable. Mais aucune information n’est donnée pour l’instant sur l’origine de cette électricité verte. Sera-t-elle issue d’une installation photovoltaïque ou de l’éolien off-shore ?

La question des bornes

Le communiqué de Citroën n’aborde pas non plus la question de l’infrastructure de bornes de recharge sur l’île de Chalki. Il indique seulement que « Citroën proposera aux résidents et aux professionnels de l’île la possibilité d’acquérir des véhicules électriques zéro émission à des conditions abordables, à travers une large gamme d’options de mobilité décarbonée ». L’objectif à terme est de remplacer tous les véhicules thermiques par des modèles 100 % électriques. De quoi améliorer la qualité de l’air, réduire le bruit et le bilan carbone de Chalki.