Citroën lance l’offensive commerciale

La concurrence est rude sur le marché des flottes et pas seulement en France. Ainsi, Citroën qui avait engagé les hostilités l’an passé en mettant sur pied sa nouvelle organisation, baptisée Citroën Business, vient de renforcer sa structure.

- Magazine N°156
490
David Staniforth a la tête de Citroën Business International

Pour affirmer en effet son ambition en Europe, la marque aux chevrons vient de mettre en place une nouvelle direction centrale : Citroën Business International. A sa tête, David Staniforth va assister les entités Citroën Business au sein des filiales de chaque pays et accompagner le développement des nouveaux centres.

Pour mener à bien sa mission, Citroën Business International qui sera également l’interlocuteur privilégié des grands comptes internationaux, s’appuiera sur une équipe de plus de 160 personnes en central et au sein des filiales des pays. Un effectif dédié aux professionnels qui a doublé en un an. Enfin, pour être au plus près des clients, plus de 300 Business centers ont déjà ouvert leurs portes en Europe.

Il y en aura 500 à fin 2010. Résultat encourageant, en 2009 déjà, la part de marché de la marque, en véhicules particuliers et en véhicules utilitaires légers, est de 7,3 % (+ 0,8 point) et Citroën se place sur le podium européen pour les véhicules utilitaires légers où elle gagne deux places.

PARTAGER SUR