Citroën réinvente la LLD

En lançant son offre « Business Pass », Citroën réinvente la location longue durée. Il s’agit en effet d’un contrat de LLD classique associée à une offre portant sur 24 jours par an de location courte durée.

- Magazine N°157
501
Business Pass : Citroën réinvente la LLD

But de cette association hybride : permettre aux utilisateurs de changer de voiture en fonction de leur emploi du temps.

 Comme l’explique Arnaud de Lamothe, directeur de Citroën Business, « cette nouvelle solution de mobilité va permettre aux utilisateurs du parc d’une entreprise d’utiliser un véhicule compact du type C3 ou DS3 toute la semaine, en ayant la possibilité, durant un total de 24 jours dans l’année, d’utiliser un autre véhicule tel qu’un C4 Picasso pour un weekend familial, une C5 pour un long déplacement professionnel voire un véhicule utilitaire pour un déménagement, etc. »

Pour mettre sur pied cette offre, commercialisée 99 € TTC par mois, Citroën a noué un partenariat avec le loueur Avis qui dispose de 535 points de vente en France. Le quota de 24 jours pourra être utilisé à la carte et tout au long de l’année à condition de réserver son véhicule une semaine à l’avance auprès d’Avis (un mois à l’avance en période scolaire ou de forte affluence). Au-delà de 24 jours, des conditions préférentielles seront accordées par Avis à ces nouveaux clients (Service Premium Avis Preferred). A l’inverse, si le quota de 24 jours n’est pas utilisé, celui-ci se reporte sur l’année suivante et peut être utilisé jusqu’à six mois après le terme du contrat de LLD.          

 Mais Business Pass a aussi un intérêt écologique puisque l’utilisateur utilisera la plus grande partie de son temps un véhicule compact plus adapté à son usage de tous les jours. C’est donc une économie de carburant et une réduction des rejets de CO2 de l’ordre de 20 % (soit 2 tonnes de CO2) qui sont à attendre durant la durée du contrat de LLD de 35 mois + 24 jours pour 75 000 km.            

 « Sur le plan des coûts, cette solution n’est pas non plus pénalisante puisque pour une flotte de C4 Picasso qui se propose de passer en C3 ou en DS3, le loyer restera le même, malgré le coût mensuel de 99 € du Business Pass », explique Arnaud de Lamothe. « En revanche, en terme de TCO, le gain sera de 68 € ou -12 % », précise-t-il. La mise en avant de la nouvelle DS3 dans cette offre devrait favoriser le changement de catégorie de véhicule lié à cette proposition commerciale. Par la suite, Business Pass devrait être adapté pour permettre l’intégration dans les flottes des véhicules électriques C-Zero et Berlingo First à venir dans la gamme du constructeur.  

PARTAGER SUR