Cityscoot se déploie dans la ville de Rome

Après Milan, la start-up Cityscoot développe sa présence sur le marché italien avec un démarrage officiel de son offre de scooters électriques en libre-service début juin à Rome.

1129
cityscoot se déploie à Rome

Le déploiement de Cityscoot à Rome sera étalé jusqu’en septembre avec une première livraison de 100 scooters début juin, puis 300 début juillet, ensuite 400 en août et enfin 500 en septembre.

Pour rappel, les scooters blancs et bleus de Cityscoot sont disponibles à la location 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans toute la « zone Cityscoot ». Comme en France, les deux-roues pourront également être utilisés à l’extérieur de cette zone, à condition qu’ils soient ramenés à l’intérieur à la fin du service.

Un service sans abonnement

Le système de réservation sera le même que pour Milan, Nice ou Paris, c’est-à-dire entièrement connecté grâce à l’application Cityscoot sur les smartphones. Il suffira pour l’utilisateur de localiser le scooter disponible le plus proche, puis le déverrouiller grâce à son clavier numérique.

Concernant les tarifs, pas d’abonnements auxquels souscrire. Les utilisateurs paient à la minute d’utilisation. Une offre de base CityMoover coûtera 0,29 euro la minute et il sera possible d’acheter un forfait CityRider pour voyager pendant 100 minutes pour un coût total de 22 euros. Pour les clients plus fréquents, Cityscoot proposera également un programme de fidélité qui permettra d’accumuler des minutes gratuites, qui seront créditées à l’utilisateur via l’application dès le mois suivant.

En tenant compte des 1 400 scooters électriques en service à Milan en septembre prochain, Cityscoot comptera au total près de 2 000 engins sur le marché italien.