Coca-Cola European Partners France : adapter les véhicules aux usages

Le groupe Coca-Cola prévoit une baisse de 50 % de son empreinte carbone entre 2019 et 2025. Pour Coca-Cola European Partners France, il va donc s’agir à la fois d’adapter les types de véhicules et de motorisations au plus près des profils et des usages, et de limiter les émissions de CO2. Ce qui n’est pas si simple pour les 1 050 véhicules en parc.

- Magazine N°254
1989
Coca-Cola European Partners France
© De Marsan

Responsable du parc de Coca-Cola European Partners France, Olivier Fricaudet se fixe deux objectifs prioritaires : adapter le plus finement possible les types de véhicules et de motorisation aux profils et aux usages, tout en réduisant les émissions de CO2. Dans le cadre de sa stratégie RSE, le groupe prévoit en effet de diviser par deux son empreinte carbone à fin 2025, sur une base de référence 2010.

Principal levier actionné : diminuer la taille du parc en mettant à disposition une « cash allowance », c’est-à-dire d’une compensation financière en lieu et place de la voiture de fonction. « Nous allons proposer cette solution à ceux qui...

PARTAGER SUR